NOUVELLES

Des Russes en colère après la victoire d'un travesti à l'Eurovision

11/05/2014 06:24 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT

La victoire à Copenhague du travesti à barbe Conchita Wurst, au concours de l'Eurovision, a suscité dimanche un flot d'hostilité anti-gay de la part de politiciens et stars russes.

Le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine a écrit sur Twitter que le résultat de l'Eurovision "a donné un aperçu aux partisans de l'intégration européenne de ce qui les attend en rejoignant l'Europe, à savoir, une fille à barbe".

"Notre indignation est sans limites. C'est la fin de l'Europe. Elle est devenue dingue. Ils n'ont plus de femmes et d'hommes là-bas, mais un +ça+ à la place", a déclaré le politicien nationaliste Vladimir Jirinovski à la télévision publique russe, Rossiya-1.

"Il y a cinquante ans, l'armée soviétique a occupé l'Autriche. La libérer a été une erreur. On aurait dû rester", a ajouté le président du Parti libéral-démocrate de Russie, connu pour ses déclarations outrancières.

Les candidates de la Russie, les jumelles Anastasia et Maria Tolmatchevi, sont arrivées en septième position au concours.

Le chanteur de rap Timati, a posté sur son compte Instagram que la victoire de Conchita Wurst était le résultat d'une "maladie mentale de la société contemporaine".

"Je n'aimerais pas avoir à expliquer un jour à mon enfant pourquoi deux hommes s'embrassent ou pourquoi une femme se balade avec une barbe teinte, et que c'est censé être normal", a-t-il ajouté.

La Russie a adopté l'année dernière une loi punissant la "propagande" homosexuelle devant mineurs, d'amendes et de peines de prison, un texte qui a provoqué de vives critiques, notamment en Occident.

Mais le travesti ukrainien Verka Serduchka, arrivée seconde au concours de l'Eurovision 2007, a fermement soutenu Wurst.

"Pour être honnête, je dois dire que j'ai été un peu choquée au début, mais après, quand je l'ai vu, je me suis dit: pourquoi pas?" a estimé Andriy Danilko, dont Serduchka est le nom de scène.

"On doit avoir plus de compassion. Je déteste quand on persécute des gens", a-t-elle encore déclaré à Rossiya-1.

La star de la pop Filipp Kirkorov, producteur de la chanson des soeurs Tolmatchevi, a même suggéré que la victoire de Wurst amènera la Russie à revoir ses positions homophobes.

"Peut-être qu'il s'agit d'une forme de protestation contre certaines de nos positions en Russie. Cela mériterait peut-être réflexion. On ne devrait peut-être pas avoir une attitude si catégorique vis-à-vis de personnes qui ont d'autres orientations sexuelles", a-t-il déclaré à Rossiya-1.

am/mm/jmm/abk/ml

PLUS:hp