NOUVELLES

Des dizaines d'immigrants disparaissent dans le désert algérien (député)

11/05/2014 06:22 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT

Des dizaines de candidats à l'immigration clandestine ont disparu dans le désert entre le Niger et l'Algérie, a déclaré dimanche un député algérien à l'AFP, confirmant des informations de presse.

"Des personnes, des Africains, sont perdues dans le désert et les services de sécurité des deux pays, l'Algérie et le Niger, sont à leur recherche", a déclaré Mohamed Guemama, député du Front de libération nationale (FLN, parti au pouvoir) de la préfecture de Tamanrasset (2.000 km au sud d'Alger), où les recherches sont en cours.

La presse algérienne, citant une source militaire nigérienne, a rapporté dimanche que 13 cadavres avaient été retrouvés vendredi dans le désert, et que 33 personnes, majoritairement des femmes et des enfants, sont portées disparues.

Les chances de les retrouver vivantes dans ce désert connu pour ses conditions climatiques extrêmes s'amoindrissent heure après heure.

Des dizaines de milliers de réfugiés venus du Mali et du Nigeria ont afflué au Niger ces derniers mois, aggravant l'insécurité alimentaire dans laquelle des millions de Nigériens sont déjà plongés. Début avril, l'ONU avait dénoncé la "faible" mobilisation internationale pour le Niger.

amb/ao/cbo

PLUS:hp