NOUVELLES

Congo: 11 morts, dont un ex-chef rebelle de RDC, dans des affrontements avec la police

11/05/2014 04:32 EDT | Actualisé 10/07/2014 05:12 EDT

Udjani Mangbama, un ex-chef rebelle de la République démocratique du Congo (RDC), a été tué samedi au Congo voisin, dans le Nord, lors d'affrontements avec la police qui ont fait 11 morts au total, a-t-on appris de source policière.

Le bilan de l'affrontement est de "trois morts et quatre blessés du côté de la police et huit morts, dont Udjani Mangbama, du côté des agresseurs et quatre blessés", indique un communiqué signé par le directeur de la sécurité publique, le colonel Jules Monkala Tchoumou.

Samedi à Owando, à plus de 500 kilomètres au nord de Brazzaville, M. Mangbama et ses hommes n'ont pas obtempéré à une interpellation de la police et s'en sont violemment pris aux agents des forces de l'ordre, tuant trois d'entre eux à coups de machettes et de gourdins.

Dès samedi soir, le porte-parole du gouvernement de la RDC, Lambert Mende, avait expliqué que M. Mangbama pourrait faire partie des ressortissants de son pays tués.

Les autorités de la RDC, qui réclamaient au Congo l'extradition de l'ex-chef rebelle depuis 2010, sont "surprises et préoccupées d'apprendre qu'Udjani était en liberté et errait", indiquait un communiqué lu samedi soir à la télévision publique de RDC.

Fin 2009 dans la province de l'Equateur (nord-ouest de la RDC), un conflit avait éclaté entre les Enyele, emmenés par M. Mangbama, et les Munzaya. Les deux ethnies se disputaient au sujet de la gestion d'étangs poissonneux.

Le conflit, achevé en avril 2010, a fait au moins 270 morts et poussé quelque 200.000 personnes à fuir, dont la moitié au Congo, 20.000 en République centrafricaine et les autres à l'intérieur de l'Equateur.

En février, le président de la RDC, Joseph Kabila, avait promulgué une loi d'amnistie pour "faits insurrectionnels, faits de guerre et infractions politiques".

Plusieurs personnes accusées d'avoir participé au mouvement d'Udjani Mangbama ont bénéficié de cette amnistie, après avoir signé un acte d'engagement à ne pas récidiver.

lmm/hab/mba

PLUS:hp