NOUVELLES

Brésil: quatre stades encore en travaux à 30 jours du Mondial

11/05/2014 05:44 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT

A un mois du coup d'envoi de la Coupe du monde, quatre des douze stades, dont celui de Sao Paulo où se disputera le match d'ouverture Brésil-Croatie, sont toujours en travaux.

L'Arena Corinthians, surnommé Itaquerao, de Sao Paulo (sud-est), et l'Arena da Baixada de Curitiba (sud) ne seront prêts "qu'à la dernière minute", a reconnu le secrétaire général de la Fifa Jerôme Valcke.

A ces deux cas les plus préoccupants s'ajoutent ceux des stades de Porto Alegre et Cuiaba, toujours pas finalisés.

Sur les 12 stades du Mondial (12 juin-13 juillet) qui auraient dû être livrés initialement le 31 décembre, seuls huit sont fin prêts.

- Bonnet d'âne -

SAO PAULO (sud-est): les travaux de l'Arena Corinthians ont été retardés par deux accidents qui ont coûté la vie à trois ouvriers, ainsi que par des problèmes dans les tribunes supplémentaires.

Capacité: 69.160 spectateurs

Date de livraison : le samedi 10 mai une inauguration pour 20.000 spectateurs a eu lieu lors d'un match entre anciens joueurs du Corinthians. Le 18 mai un autre match se déroulera devant 50.000 personnes. Le dernier test officiel avant sa livraison à la Fifa sera le 21 mai.

Coût: entre 920 et 950 millions de reais (entre 411 et 424 M USD au change actuel), une hausse de 14 à 18% par rapport au budget initial.

CURITIBA (sud-est): la pelouse a été plantée juste avant la dernière visite de M. Valcke et les structures temporaires sont encore en travaux. L'Arena da Baixada avait été menacée par la Fifa d'être éjectée du Mondial s'il n'y avait pas de progrès dans les travaux d'ici le 18 février.

Les travaux ont accéléré après ce coup de semonce: le nombre d'ouvriers est passé de 980 à 1.380, la construction du toit et des accès aux vestiaires a été terminée. Le gazon est planté. Quelque 10.000 des 43.000 sièges sont toujours à fixer. Les toilettes, salons VIP et l'accès principal restent en travaux. La présidente Dilma Rousseff a exprimé sa "préoccupation" samedi concernant ces retards et demandé qu'on mette les bouchées doubles.

Date de livraison : le 21 mai.

Capacité: 43.000 spectateurs

Coût: 320 millions de reais (142 M USD).

- Oral de rattrapage -

CUIABA (centre): les travaux de l'Arena Pantanal devaient être achevés en octobre 2013. Mais les ouvriers y sont toujours affairés à fixer sièges et autres installations.

Jeudi, le stade a été endeuillé par la mort d'un ouvrier électrocuté alors qu'il travaillait aux finitions de l'éclairage, du son et des écrans, ce qui va entraîner un nouvel arrêt partiel des travaux pour raisons de sécurité. Il s'agit du 8e ouvrier mort au cours des travaux de construction des stades.

Etat des travaux: 98%

Capacité: 44.000 spectateurs

Date de livraison: le 21 mai, au lendemain de son inauguration.

Coût: 570 millions de reais (254,4 M USD)

PORTO ALEGRE (sud): le stade Beira a été symboliquement inauguré le 6 avril par la présidente Dilma Rousseff à l'occasion d'un premier match test devant 10.000 spectateurs.

Mais il reste à asphalter 50% des 20.000 mètres carrés qui l'entourent. Et à terminer les structures provisoires exigées par la Fifa, qui ont pris du retard en raison d'une controverse sur leur financement à peine résolue.

Etat des travaux : terminé. Inauguré le 6 avril (match amical Internacional - Peñarol)

Capacité: 49.989 spectateurs

Coût: 330 millions de reais (147,2 M USD).

- Examen réussi -

MANAUS (nord): l'Arena da Amazonia, qui recevra des équipes importantes comme l'Italie, l'Angleterre et le Portugal, a accueilli son premier match test le 9 mars, avec 20.000 spectateurs.

Capacité: 44.000 spectateurs (40.000 pendant le Mondial)

Coût: 670 millions de reais (299 M USD).

NATAL (nord-est): l'Arena das Dunas a été inaugurée par la présidente Rousseff et le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke le 22 janvier, et a accueilli son premier match un mois après. C'est le premier stade entièrement achevé et testé après les six utilisés pour la Coupe des Confédérations 2013.

Capacité: 42.000 spectateurs (32.000 après le Mondial)

Coût: 400 millions de reais (178,5 M USD).

RIO DE JANEIRO (sud-est): après trois ans et demi de fermeture pour rénovation, le mythique Maracana a rouvert pour la Coupe des Confédérations. Il accueillera sept matchs du Mondial, dont la finale.

Etat des travaux : terminé

Capacité: 78.838 spectateurs

Coût: 1, 2 milliard de reais (535 M USD).

BRASILIA (centre-est): le stade Nacional Mané Garrincha a été inauguré pour la Coupe des Confédérations. Il a connu des problèmes de pelouse qui ont été corrigés, et de gouttières dans les tribunes.

Etat des travaux: terminé

Capacité: 72.000 spectateurs

Coût: 1,403 milliard de reais (624,6 M USD).

BELO HORIZONTE (est): le stade Mineirao, après trois ans de rénovation, a accueilli la finale de la Copa Libertadores 2013. La structure métallique a été abîmée il y a neuf jours par le vent et la pluie, mais sans conséquences majeures.

Etat des travaux : terminé

Capacité: 62.160 spectateurs

Coût: 695 millions de reais (310 M USD).

FORTALEZA (nord-est): Mention bien. Le stade Castelao a été le premier des 12 stades a être achevé.

Etat des travaux : terminé

Capacité: 63.903 spectateurs

Coût: 518 millions de reais (231 M USD)

RECIFE (nord-est): l'Arena Pernambuco était encore dans les finitions au début de la Coupe des Confédérations. Retard rattrapé depuis.

Etat des travaux : terminé.

Capacité: 46.000 spectateurs

Coût: 532,6 millions de reais (237,6 M USD).

SALVADOR (nord-est): l'Arena Fonte Nova recevra notamment le choc entre les deux derniers finalistes de la Coupe du monde, Espagne et Pays-Bas, le 13 juin.

Etat des travaux: terminé:

Capacité: 55.000 spectateurs

Coût: 689,4 millions de reais (307,4 M USD).

jt-ybl-rs/cdo/pal/ol/jgu

PLUS:hp