NOUVELLES

Atletico: "Une finale, c'est toujours 50% de chances" (Simeone)

11/05/2014 03:47 EDT | Actualisé 11/07/2014 05:12 EDT

L'entraîneur de l'Atletico Madrid Diego Simeone a jugé dimanche que, comme toutes les finales, la "finale" du Championnat d'Espagne qui se profile le week-end prochain face au FC Barcelone laissait "50% de chances" à chacune des deux équipes de remporter le titre.

L'Atletico, leader, a fait match nul dimanche à domicile contre Malaga (1-1) tandis que le Barça, deuxième, faisait de même à Elche (0-0) et les deux équipes, séparées par trois points, s'affronteront donc lors de l'ultime journée samedi prochain au Camp Nou pour l'attribution du titre.

"Si on avait dit que nous aborderions la dernière journée avec trois points d'avance sur Barcelone, personne ne l'aurait cru. Aujourd'hui, les joueurs ont tout donné, ils ont tenté. Maintenant, une finale, c'est toujours 50% de chances", a estimé Simeone en conférence de presse.

En moins d'une semaine, l'Atletico va donc jouer une "finale" pour la Liga contre le Barça avant de défier le Real à Lisbonne le 24 mai lors d'une vraie finale cette fois, celle de la Ligue des champions.

Dimanche, un petit but contre Malaga aurait suffi à l'"Atleti" pour être sacré champion d'Espagne mais l'entraîneur argentin a estimé que les supporteurs n'avaient pas à être déçus du nul.

"Ce sont des supporteurs, il faut toujours gagner, je me mets à leur place, a-t-il dit. Mais ce match nul a été important parce que notre rival (le Barça, NDLR) aurait pu gagner."

Au Camp Nou, les "Colchoneros" seront sacrés champions pour la première fois depuis 18 ans s'ils gagnent ou font match nul; et les Catalans conserveront leur titre national conquis il y a un an s'ils s'imposent, en vertu d'une différence de buts particulière qui deviendrait favorable.

"Nous allons jouer contre un club puissant, habitué à ce genre de matches et qui jouera dans son stade, mais nous irons avec enthousiasme et humilité. Nous avons fait un effort énorme pour arriver à ce stade. On ne peut pas faire mieux: une finale à Barcelone, une autre à Lisbonne contre le Real... Je suis fier de l'Atletico Madrid!", a conclu Diego Simeone.

jed/dac

PLUS:hp