NOUVELLES

Syrie: les jihadistes d'Al-Nosra coupent l'eau à Alep (ONG)

10/05/2014 10:34 EDT | Actualisé 10/07/2014 05:12 EDT

Alep, la deuxième ville de Syrie, était privée d'eau samedi, le Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, ayant stoppé la principale station de pompage de la ville, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Pour le septième jour consécutif, Al-Nosra coupe l'eau à Alep, dans une tentative de priver les quartiers ouest pro-régime de cette ressource", a indiqué l'OSDH.

Mais les coupures affectent également les quartiers tenus par les rebelles dans l'est de la ville, car la station de pompage dessert l'ensemble d'Alep, a précisé l'Observatoire.

La coupure d'eau a forcé les habitants à former des files d'attente devant les puits de la ville.

"Ils ne peuvent pas couper l'eau pour une partie et pas l'autre, cela nécessite des experts", a indiqué Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH, qualifiant cet acte de "crime".

L'ex-capitale économique est divisée entre quartiers pro et anti-régime depuis l'été 2012. Elle abrite 1,5 à deux millions d'habitants, selon l'OSDH, contre 2,5 millions avant la guerre.

Les civils ont dû fuir les combats et notamment les bombardements aériens du régime sur les quartiers rebelles, qui ont fait des centaines de morts. De son côté, l'opposition armée lance régulièrement des tirs au mortier, tuant des civils du côté loyaliste.

La guerre en Syrie a fait plus de 150.000 morts depuis trois ans, et des millions de réfugiés et déplacés.

ram/cbo

PLUS:hp