NOUVELLES

Le parti de Malema va venir en aide financièrement aux ouvriers du platine en grève

10/05/2014 12:50 EDT | Actualisé 10/07/2014 05:12 EDT

Le député sud-africain Julius Malema a affirmé samedi que son parti, l'EFF, arrivé troisième aux législatives de mercredi, aiderait financièrement les mineurs de platine, sans salaires en raison d'une grève de plusieurs mois.

Malema, de tendance de gauche, qui a été élu, soutient la longue grève de plus de 80.000 membres du syndicat radical AMCU dans les trois plus grands producteurs au monde de platine au monde, l'Anglo American Platinum (Amplats), Impala Platinum (Implats) et Lonmin.

"Nous allons subventionner l'AMCU", a-t-il dit lors d'une conférence de presse dans la capitale, Pretoria.

L'argent servirait à aider les mineurs ayant des difficultés financières, a-t-il ajouté, sans dire le montant du don proposé par l'EFF (Combattants pour la liberté économique).

Les grévistes sont sans salaires depuis le début de la grève, le 23 janvier, visant à obtenir un salaire de base de 12.500 rands (857 euros), soit plus d'un doublement.

Les producteurs ont proposé un plan d'augmentation qui mettrait le salaire mensuel de base à 12.500 rands d'ici à juillet 2017. Ceci correspondrait à une augmentation annuelle de 7,5 à 10% par an pendant trois ans, selon les catégories de travailleurs.

AMCU a refusé cette proposition et les négociations sont dans l'impasse.

M. Malema soutient la grève. "Laissons les mines à l'arrêt jusqu'à ce que notre peuple obtienne ce qu'il veut", a-t-il dit. "Nous sommes fatigués de l'exploitation de nos ouvriers par le capital blanc", a ajouté M. Malema.

L'EFF, récemment créé, est arrivé troisième du scrutin avec 6,35%, derière l'ANC (62,15%) et l'Alliance démocratique (22,23%).

Ses positions radicales, préconisant la nationalisation des mines et l'expropriation sans indemnités des terres appartenant aux Blancs ont séduit un électorat frustré par le taux de chômage dépassant 25% et la pauvreté rampante.

jcm/cah/jmc

PLUS:hp