NOUVELLES

Michael Sam devient le premier homosexuel à être repêché dans la NFL

10/05/2014 06:55 EDT | Actualisé 10/07/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Michael Sam, as Missouri senior defensive lineman, during an NCAA college football news conference, Irving, Texas, graphic element on gray

NEW YORK, États-Unis - Michael Sam a été sélectionné par les Rams de St. Louis au septième tour du repêchage de la NFL, devenant ainsi le premier joueur ouvertement homosexuel à être repêché au niveau professionnel.

Sam a joué à l'Université du Missouri et il a dévoilé son homosexualité lors d'une entrevue plus tôt cette année. Ses coéquipiers et ses entraîneurs étaient au courant de son secret.

Sam a connu la meilleure saison de sa carrière, récoltant le titre de joueur défensif par excellence de l'Association de football du Sud-Ouest.

«Dans le monde de diversité dans lequel on vit aujourd'hui, je suis honoré de faire partie de ça», a déclaré l'entraîneur des Rams Jeff Fisher durant une entrevue au réseau ESPN.

Le joueur de six pieds deux pouces et 255 livres était considéré comme un choix de milieu de peloton et il n'était pas certain d'être sélectionné. Il a joué en tant qu'ailier défensif au collège, mais il est petit pour occuper cette position dans la NFL et plus lent que la plupart des secondeurs, la position qu'il devra occuper pour se tailler une place dans la formation au niveau professionnel.

«Si l'on se fie à ma dernière saison seulement, j'aurais dû être sélectionné dans les trois premières rondes», a dit Sam en évitant de dire qu'il avait glissé au classement en raison de son homosexualité.

«Vous savez quoi, qui sait? Qui sait? Seuls les gens qui sont assis dans les salles de décision le savent, a-t-il ajouté. Ils ont vu mon nom, jour après jour, et ils l'ont rayé de la liste. C'est leur problème. St. Louis m'a gardé sur le tableau. Vous savez quoi? Je me sens comme Jadeveon Clowney, un premier choix au repêchage. Je suis fier d'être où je suis maintenant.»

L'impact de sa sélection dépasse largement les limites du football. À une époque à laquelle le mariage gay est de plus en plus accepté chez les Américains, l'entrée de Sam dans la NFL est une importante étape dans l'intégration de joueurs homosexuels dans les équipes sportives professionnelles. Les sports professionnels sont, sur plusieurs points, en retard sur le reste de la société.

Publiquement, la plupart des gens reliés à la NFL ont appuyé Sam dans sa démarche. Le commissaire Roger Goodell avait affirmé que Sam serait le bienvenue dans la Ligue et qu'il serait jugé seulement selon ses habiletés. D'autres se demandaient quelle équipe allait être encline à sélectionner Sam en raison de l'attention médiatique qui lui serait accordée.

Juste ou pas, la NFL — qui a dû manoeuvrer avec le scandale d'intimidation impliquant des joueurs des Dolphins de Miami toute la saison — aurait eu à faire face à un autre scandale si Sam n'avait pas été repêché. Il aurait probablement signé un contrat en tant que joueur autonome et aurait obtenu une chance dans un camp d'entraînement, mais certains auraient jugé qu'il aurait été rejeté.

Sam a toutefois encore plusieurs barrières à faire tomber. Peu de temps après sa sélection, le demi de sûreté des Dolphins Don Jones a fait connaître son mécontentement sur Twitter. «Horrible», a-t-il écrit avant de le supprimer quelques minutes plus tard.

Après le repêchage, le directeur général des Dolphins Dennis Hickey a réagi.

«Je suis déçu de ce commentaire, a commenté Hickey. Ce n'est pas ce que nous prônons en tant qu'organisation. La fin de semaine du repêchage est l'accomplissement du rêve de plusieurs joueurs. Pour Michael Sam, et pour tous les autres joueurs, c'est une célébration.

«Nous allons nous asseoir avec Don Jones et nous pencher sur cette déclaration.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques pubs contre l'homophobie