NOUVELLES

Berlusconi amorce son service auprès de patients atteints d'Alzheimer

09/05/2014 05:55 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT
OLIVIER MORIN via Getty Images
Italian former Prime Minister Silvio Berlusconi (R) arrives at the Catholic hospice in Cesano Boscone to begin community service for tax fraud on May 9, 2014. The billionaire tycoon, who was convicted last year and has been expelled from parliament, has been ordered to work once a week for up to a year as a volunteer in a hospice for Alzheimer's patients just outside Milan. AFP PHOTO / OLIVIER MORIN (Photo credit should read OLIVIER MORIN/AFP/Getty Images)

CESANO BOSCONE, Italie - L'ancien premier ministre italien Silvio Berlusconi a complété vendredi un premier bloc de quatre heures de travaux communautaires auprès de patients atteints d'Alzheimer.

M. Berlusconi a écopé de cette peine dans le cadre d'une affaire de fraude fiscale. Sa peine de prison de quatre ans a été réduite à une seule par amnistie générale. Il devrait effectuer quatre heures de travaux communautaires par semaine pendant un an.

L'ancien premier ministre s'est présenté au centre Sacra Famiglia à l'heure convenue, ne formulant aucun commentaire devant les dizaines de journalistes qui étaient postés à l'extérieur.

M. Berlusconi a affirmé qu'il avait étudié les traitements de la maladie afin de mieux aider les patients.

Le directeur du centre Sacra Famiglia a déclaré que son intégration dans la routine serait progressive.

Lors des premières séances, il aura d'abord droit à une période d'observation et d'acclimatation pour connaître les besoins des personnes atteintes d'Alzheimer.

«Silvio Berlusconi n'aura pas de bureau. Il ne fera pas des choses plaisantes et relaxantes», a déclaré le directeur de Sacra Famiglia, Paolo Pigni, aux journalistes la semaine dernière.