NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU SAMEDI 10 MAI

09/05/2014 11:01 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du samedi 10 mai à 03H00 GMT:

SEBASTOPOL - Vladimir Poutine a provoqué la colère du gouvernement de Kiev en se rendant vendredi en Crimée pour une nouvelle démonstration de force. Le président russe a passé en revue, à bord d'une vedette, les navires de la Flotte russe de la mer Noire dans le port de Sébastopol, en Crimée, à l'occasion de la fête de la victoire sur les nazis.

MARIOUPOL (Ukraine) - Une soixantaine d'insurgés équipés d'armes automatiques ont attaqué le siège local de la police de Marioupol (sud-est), a indiqué le ministre ukrainien de l'Intérieur, Arsen Avakov. Selon lui, les affrontements ont fait 20 morts parmi les assaillants et un parmi les policiers.

WASHINGTON - La Maison Blanche a critiqué la visite du président Vladimir Poutine en Crimée, territoire récemment rattaché à la Russie aux dépens de l'Ukraine, et affirmé que le seul résultat de cette venue serait d'"exacerber les tensions".

TALLINN - La visite du président russe Vladimir Poutine en Crimée est "inappropriée", a estimé le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen, à Tallinn.

RABAT - La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a déclaré espérer "vivement" que l'Ukraine tiendrait "ses engagements" dans le cadre du plan d'aide récemment conclu avec Kiev et qui pourrait être revu en cas de scission dans l'est de ce pays.

HOMS (Syrie) - L'armée syrienne est entrée vendredi pour la première fois depuis plus de deux ans dans la vieille ville de Homs, après le retrait des derniers rebelles en vertu d'un accord inédit entre belligérants. Avec ce départ des insurgés du centre historique de la troisième ville de Syrie, épuisés par deux ans de siège, de bombardements intenses et de disette, le régime renforce sa position dans sa guerre contre ceux qu'ils désignent par le terme de "terroristes".

ABUJA - L'armée nigeriane avait été informée de l'imminence d'une attaque de Boko Haram contre le lycée où plus de 200 adolescentes ont été enlevées le 14 avril mais n'a pas réagi, notamment faute de moyens, a accusé vendredi Amnesty International.

Les accusations de l'ONG ont été rejetées par l'armée.

NATIONS UNIES - Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné fermement vendredi l'enlèvement de plusieurs centaines de lycéennes nigérianes par la groupe islamiste Boko Haram ainsi que le massacre perpétré lundi à Gamboru Ngala (nord-est du Nigeria).

WASHINGTON - La "première dame" Michelle Obama va prendre la place de son mari samedi pour prononcer l'allocution hebdomadaire de la Maison Blanche, qu'elle consacrera à l'enlèvement de plus de 200 lycéennes nigérianes, a annoncé vendredi l'exécutif américain.

JOHANNESBURG - Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela, a rompu le silence traditionnellement imposé par son deuil pour appeler vendredi le gouvernement nigérian et la communauté internationale à intensifier leurs efforts pour sauver les quelque 200 lycéennes enlevées par Boko Haram.

JOHANNESBURG - Les Sud-Africains ont massivement reconduit l'ANC au pouvoir lors des législatives et régionales de mercredi, voyant toujours dans le parti de Nelson Mandela le glorieux mouvement qui les a libérés de l'apartheid en 1994, malgré deux décennies de gestion contestée. L'ANC a obtenu une confortable majorité avec 62,16% des voix, en recul cependant par rapport à son score de 2009 (65,90%).

ADDIS ABEBA - Le président sud-soudanais Salva Kiir et son ancien vice-président Riek Machar, dont les troupes respectives s'affrontent depuis mi-décembre au Soudan du Sud ont signé vendredi à Addis Abeba un engagement à "cesser les hostilités" et à de futures élections.

SANAA - Une attaque sans précédent attribuée à Al-Qaïda a visé vendredi soir le palais présidentiel au Yémen, où le ministre de la Défense a échappé à un attentat. Ces attaques interviennent alors que l'armée mène une offensive d'envergure contre le réseau dans le sud et que le chef militaire d'Al-Qaïda dans la Péninsule arabique (Aqpa), Qassem al-Rimi, a récemment menacé de représailles les autorités, accusées de faciliter les attaques de drones américains contre son groupe.

SANAA - Au cours de cette offensive, un Saoudien et un Daguestanais, membres présumés d'Al-Qaïda, ont été tués. Deux Français d'origine tunisienne, qui faisaient partie du réseau dans la province du Hadramout (sud-est), ont été arrêtés alors qu'ils s'apprêtaient à quitter le territoire.

BANGKOK - Des milliers de manifestants thaïlandais ont lancé vendredi leur "bataille finale" contre un gouvernement affaibli par le limogeage de la Première ministre.

JAKARTA - Les résultats officiels des législatives du 9 avril en Indonésie ont confirmé vendredi la victoire du principal parti d'opposition, ouvrant la voie à l'élection du charismatique gouverneur de Jakarta lors de la présidentielle de juillet.

ROME - L'ex-chef de gouvernement italien Silvio Berlusconi a effectué vendredi sa première matinée de travaux d'intérêt général comme bénévole auprès de malades d'Alzheimer.

CITE DU VATICAN - Le pape François a réaffirmé vendredi devant Ban Ki-Moon et les responsables des agences des Nations unies l'opposition radicale de l'Eglise à l'avortement, en jugeant "inviolable la vie de la conception à son terme naturel", ce qui soulève un vieux sujet de désaccord avec l'ONU.

mf/jr

PLUS:hp