NOUVELLES

La ville de Montréal veut être plus active sur la scène internationale

09/05/2014 06:02 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

La ville de Montréal veut jouer un rôle plus actif "sur la scène internationale" en prenant des responsabilités dans les associations municipales mondiales, l'un des buts assignés à la visite du maire Denis Coderre dès samedi à Lyon, puis à Paris et Bruxelles.

En premier lieu, "Montréal va réintégrer Metropolis", l'association mondiale des grandes métropoles dont font partie Paris et Bruxelles, a indiqué M. Coderre, à la veille de son déplacement en Europe.

Le maire de la plus grande métropole francophone d'Amérique du Nord veut également prendre des responsabilités dans l'Association internationale des maires francophones (AIMF) dont il rencontrera les responsables à Paris. Il leur demandera que Montréal soit représentée au niveau de la gouvernance par une vice-présidence et recommandera que les femmes aient une représentativité plus significative.

Pour l'édile montréalais, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, qui devrait entrer en vigueur en 2016, aura "un impact majeur" sur la métropole en bénéficiant d'une augmentation des échanges commerciaux et en servant de "porte d'entrée" sur les Etats-Unis.

Sur le plan de la francophonie, "Montréal doit jouer un rôle politique", a estimé le maire Coderre qui rencontrera "un collègue de longue date, qui a joué et joue un grand rôle pour la francophonie", le secrétaire général de l'Organisation internationale pour la francophonie, l'ex-président sénégalais Abdou Diouf.

Au cours de son déplacement, Denis Coderre s'entretiendra avec ses homologues parisien avec la toute nouvelle maire Anne Hidalgo, lyonnais avec le sénateur-maire Gérard Collomb, et bruxellois avec le bourgmestre Yvan Mayeur.

mbr/jl/sam/gg

PLUS:hp