NOUVELLES

GP d'Espagne - Essais libres 2: Hamilton (Mercedes) encore meilleur temps

09/05/2014 10:05 EDT | Actualisé 09/07/2014 05:12 EDT

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a réalisé le meilleur temps de la 2e séance d'essais libres du Grand Prix d'Espagne de Formule 1, 5e manche (sur 19) de la saison 2014, vendredi après-midi sur le circuit de Catalogne à Montmelo, près de Barcelone.

En 1 minute 25 secondes et 524/1000, Hamilton, champion du monde 2008 et vainqueur des trois dernières manches de cette saison 2014, a amélioré d'une seconde et demie, en pneus Pirelli à gomme "medium", son meilleur temps du matin, réalisé en pneus durs sur une piste manquant encore d'adhérence.

Hamilton a aussi devancé de quatre dixièmes de seconde son coéquipier Nico Rosberg, vainqueur de la manche d'ouverture à Melbourne et toujours leader du championnat du monde, avec quatre points d'avance sur Hamilton.

Chez Red Bull, l'Australien Daniel Ricciardo a réussi le 3e temps de cette séance, comme le matin, alors que son illustre coéquipier, le quadruple champion du monde allemand Sebastian Vettel, n'a pas pu rouler du tout, ses mécaniciens devant continuer à réparer le faisceau électrique de sa RB10, garée sur le bas-côté le matin au bout de quatre tours seulement. Il n'a donc pas pu essayer son nouveau châssis, en fait un châssis de cet hiver jamais utilisé en course, dans des longs relais en prévision de dimanche.

Devant son public, et sous les yeux du grand patron de la Scuderia, Luca di Montezemolo, qui pourrait faire une annonce importante cet après-midi, l'Espagnol Fernando Alonso a réalisé le 4e chrono, devant son coéquipier Kimi Räikkönen, en quête de rachat après un début de saison raté, pour son grand retour au sein de la Scuderia dans laquelle il avait remporté le titre mondial en 2007.

Sur ce circuit très rapide, de nombreuses améliorations aérodynamiques ont été apportées par les écuries, y compris vendredi matin quand une pièce aérodynamique soigneusement emballée est arrivée au camion McLaren. Les deux pilotes de l'écurie de Woking s'en sont peut-être servi pour se placer aux 6e et 7e rangs provisoires, derrière les deux Mercedes, la Red Bull de Ricciardo et les deux Ferrari.

Chez Lotus, Romain Grosjean a encore bouclé 26 tours mais a terminé la séance au 17e rang, devant les deux Marussia et les deux Caterham, ce qui n'était pas très encourageant.

Son coéquipier Pastor Maldonado, sur une piste où il avait gagné en 2012, à la surprise générale, dans une Williams, a fait beaucoup mieux: 9e chrono, en bouclant la bagatelle de 42 tours.

Juste avant cette séance, le président de Renault Sport F1, Jean-Michel Jalinier, a insisté sur les efforts financiers et humains fournis par le motoriste français pour rattraper son retard sur Mercedes, mais regretté que "certaines équipes" ne payent pas leurs moteurs en temps et en heure.

La 3e et dernière séance d'essais libres était prévue samedi matin à 11h00 locales, avant les qualifications à 14h00.

dlo/jcp

PLUS:hp