NOUVELLES

Venezuela : la police déloge des camps d'opposants, 243 interpellations

08/05/2014 10:06 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

La police anti-émeute vénézuélienne a démantelé à Caracas quatre campements occupés par des étudiants critiquant le gouvernement, dont un devant les locaux des Nations unies, et 243 d'entre eux ont été interpellés, a indiqué jeudi le ministre de l'Intérieur Miguel Rodriguez Torres.

"L'opération a été lancée à 03H00 du matin. Il a été décidé de démanteler ces camps car il était évident qu'ils abritaient des groupes violents commettant des actes terroristes" comme "affronter à coups de cocktails molotov et avec des armes les forces de sécurité", a déclaré M. Rodriguez Torres.

"243 personnes ont été appréhendées" et seront entendues afin de déterminer si elles seront poursuivies ou pas, a ajouté le ministre sur la télévision d'Etat VTV.

"Très peu de jeunes ont pu échapper" à la police, a affirmé dans un média local l'avocate et défenseure des droits de l'homme Elenis Rodriguez.

Depuis début février le Venezuela est le théâtre d'un mouvement de protestation d'étudiants et d'opposants critiquant la politique du président socialiste Nicolas Maduro. Le pays subit depuis plusieurs mois une crise économique aiguë, combinant pénuries récurrentes et inflation croissante (plus de 60% par an).

Les violences en marge des manifestations ont fait 41 morts et plus de 700 blessés.

mb/cd/hdz/ml

PLUS:hp