NOUVELLES

Premier cas de Coronavirus MERS au Liban (ministère)

08/05/2014 12:48 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

Un cas de Coronavirus MERS a été détecté pour la première fois au Liban mais l'état du malade s'est amélioré et il a pu quitter l'hôpital, a annoncé jeudi le ministre libanais de la Santé.

"Le ministre de la Santé annonce que jeudi après-midi un patient a été diagnostiqué comme atteint du coronavirus MERS alors qu'il était soigné dans un hôpital".

"Aussitôt, le ministre s'est assuré que toutes les mesures étaient prises et que les traitements de prévention étaient appliqués. Ceci a conduit à une amélioration significative de la santé du patient qui a pu quitter l'hôpital".

Le coronavirus MERS est considéré comme un cousin, plus mortel mais moins contagieux, du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

Comme lui, il provoque une infection des poumons, et les personnes touchées souffrent de fièvre, de toux et de difficultés respiratoires. A la différence du SRAS, il génère aussi une défaillance rénale.

"Le ministère poursuit ses études épidémiologiques pour s'assurer qu'il y a pas d'épidémie au Liban. Il incite le corps médical et les institutions de santé à prendre le maximum de précaution et à informer le ministère de tout cas suspect", ajoute le communiqué qui précise pas dans quel hôpital le cas a été découvert.

"Les citoyens n'ont aucune raison de paniquer. Ils doivent prendre les mesures normales de prévention des maladies respiratoires. Le ministère rappelle que les quelques cas enregistrés dans le monde étaient originaires des pays du Golfe et n'ont pas abouti à une épidémie dans ces pays".

Beaucoup de Libanais travaillent dans les pays du Golfe et notamment en Arabie saoudite où 121 personnes sont mortes depuis l'apparition de la maladie dans le pays en 2012.

kam/sk/vl

PLUS:hp