NOUVELLES

Liban: mesures pour limiter la présence de réfugiés palestiniens de Syrie

08/05/2014 03:57 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

Le Liban a pris jeudi une série de mesures aboutissant à fermer quasiment la porte aux réfugiés palestiniens de Syrie en ne leur délivrant plus de visa à la frontière et ne prolongeant plus les visas en cours.

Dans un communiqué sur sa page Facebook, le ministre de l'Intérieur Nohad Machnouk indique que désormais aucun visa ne sera délivré au poste frontière de Masnaa et que ceux voulant entrer au Liban devront faire une demande à l'ambassade du Liban à Damas et obtenir le visa de la Sûreté générale.

Seuls peuvent passer désormais, précise le ministre, les Palestiniens de Syrie munis d'une carte de séjour en règle. En outre, Le Liban met fin au renouvellement automatique des visas pour les Palestiniens qui se trouvent au Liban.

Jusqu'à présent, les Palestiniens de Syrie obtenaient d'abord à la frontière un visa de deux semaines, qui était prolongé ensuite de mois en mois.

Le ministre précise que les Palestiniens de Syrie peuvent obtenir un visa de passage de 24 heures en arrivant à l'aéroport de Beyrouth s'ils ont quitté par cet aéroport ou s'ils possèdent une carte de séjour d'un pays arabe et veulent entrer en Syrie par le Liban.

En outre, précise le ministre, les Palestiniens de Syrie qui veulent voyager par l'aéroport de Beyrouth, doivent disposer d'un billet et d'un visa pour les pays où ils entendent se rendre.

Quelque 500.000 Palestiniens vivaient en Syrie, mais depuis la crise dans ce pays, 70% d'entre eux sont des déplacés ou des réfugiés. Sur les 75.000 Palestiniens de Syrie ayant quitté ce pays, 53.000 se sont réfugiés au Liban.

Le porte-parole de l'Agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés de Palestine (UNRWA) Christopher Gunness, a affirmé que "depuis jeudi 09H00 (06H00 GMT) aucun Palestinien de Syrie n'est autorisé à entrer au Liban (...) Nous espérons que cette interdiction sera levée dans les prochains jours".

"Il est essentiel que les civils fuyant la Syrie et qui cherchent protection et sécurité puissent bénéficier d'un accès (au Liban) et ne soient pas renvoyés alors qu'ils risquent leur vie", a-t-il ajouté.

Le Liban, un petit pays de quelque 4 millions d'habitants, accueille le plus grand nombre de réfugiés de Syrie, avec plus d'un million de personnes.

kam/sk/vl/hj

PLUS:hp