NOUVELLES

Les Islandais appelés à fournir leur ADN à un groupe pharmaceutique

08/05/2014 12:34 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

L'Islande a indiqué jeudi avoir donné son feu vert à un groupe pharmaceutique qui demande à plus de 100.000 habitants de l'île de fournir leur ADN anonymement pour les besoins de sa recherche.

Cette campagne a été lancée dans la semaine par deCODE Genetics, filiale islandaise de recherche génétique du groupe de biotechnologies américain Amgen qui revendique déjà 120.000 profils génétiques d'Islandais dans sa base de données.

L'entreprise a envoyé à un grand nombre d'Islandais des spatules. S'ils souhaitent participer, ils doivent la coller sur la langue, remplir un formulaire où ils donnent leur consentement, puis poster ou remettre samedi l'échantillon de salive aux membres d'une association de secouristes, Landsbjörg. Celle-ci touchera 2.000 couronnes (près de 13 euros) par échantillon collecté.

Le président du Comité national de bioéthique, Kristjan Erlendsson, a indiqué que le feu vert à l'opération avait été unanime.

"Les participants prélèvent l'échantillon eux-mêmes, le mettent dans une enveloppe et le transmettent aux chercheurs. Cela ne change rien au fait qu'ils peuvent refuser de participer, et s'ils acceptent, qu'il peuvent arrêter à tout moment et demander à détruire leur échantillon", a-t-il expliqué au quotidien Frettabladid.

"Nous n'avons pas vu de raison de nous y opposer", a-t-il ajouté.

De son côté, deCODE a invoqué le bien-fondé de sa démarche pour les progrès de la médecine.

"Plus la participation d'Islandais en bonne santé sera importante, plus nous augmenterons les chances de trouver des solutions pour traiter les maladies qu'eux-mêmes ou leurs proches pourraient contracter", a affirmé le directeur général Kari Stefansson dans un communiqué mercredi.

Le laboratoire dit chercher les facteurs génétiques d'une multitude d'affections, dont les cancers, les maladies cardiovasculaires ou le diabète.

Il garantit l'anonymat du patrimoine génétique de chaque volontaire par un cryptage des données qui rendrait intraçable l'individu auquel il appartient.

str/hh/mr

AMGEN

PLUS:hp