NOUVELLES

La présidente du Kosovo convoque des élections législatives anticipées le 8 juin

08/05/2014 05:13 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

La président du Kosovo Atifete Jahjaga a convoqué jeudi des élections législatives anticipées pour le 8 juin dans cette ancienne province serbe qui a proclamé son indépendance en février 2008.

"Sur la base des compétences qui me sont décrétées par la Constitution j'ai décidé de convoquer des élections législatives anticipées le 8 juin", a déclaré Mme Jahjaga à la presse.

"J'ai l'intention, dans les prochains jours, de demander à l'Union européenne de dépêcher une mission d'observateurs qui suivrait de près le processus électoral", a-t-elle ajouté.

Mardi, le Premier ministre Hashim Thaçi avait demander la convocation de ce scrutin après avoir échoué à faire approuver par le Parlement la création d'une armée du Kosovo.

Mercredi, le Parlement du Kosovo a voté, avec 90 voix pour et 4 contre, sa dissolution ouvrant la voie à la convocation des législatives anticipées.

Le Parti démocratique du Kosovo (PDK) de M. Thaçi est arrivé en tête des précédentes législatives de 2010, mais avec seulement 33 élus sur 120. Il gouverne avec l'aide de plusieurs petites formations.

M. Thaçi s'efforçait depuis des mois à faire aboutir un projet visant à transformer la Force de sécurité du Kosovo, mise en place en 2009, en une véritable force armée forte de 5.000 hommes.

Il a notamment rencontré au Parlement l'opposition farouche des élus serbes kosovars, dont le vote favorable est crucial. La Constitution du Kosovo exige qu'une telle loi soit approuvée par les deux tiers des élus kosovars, mais aussi par les deux tiers des élus des minorités.

Forte de 100.000 membres sur une population de 1,8 million d'habitants, la communauté serbe ne voit pas d'un bon oeil la création d'une armée kosovare albanaise.

ih-mat/ros

PLUS:hp