NOUVELLES

Expropriation de YPF : l'Argentine verse plus de 5 mds USD en bons du Trésor à Repsol

08/05/2014 12:34 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT

Le gouvernement argentin a versé jeudi plus de cinq milliards de dollars en bons du Trésor à la compagnie pétrolière espagnole Repsol, mettant fin au feuilleton né de l'expropriation de sa filiale YPF en 2012.

L'Argentine a remis "la quantité de titres décidée dans l'accord" signé avec Repsol en février, soit presque 5,4 milliards de dollars, indique un communiqué du ministère de l'Economie.

Le gouvernement argentin avait exproprié la majorité du capital de la filiale locale de Repsol, YPF, accusant l'Espagnole de ne pas assez investir pour augmenter la production alors que la facture énergétique du pays pèse lourdement sur ses comptes publics.

En échange de ce versement, Repsol a renoncé à ses actions contre l'Etat argentin, précise le communiqué.

Après de longs mois de conflit et la menace de longues poursuites judiciaires, Repsol avait annoncé le 25 février avoir conclu avec l'Argentine un accord lui "garantissant" un dédommagement de cinq milliards de dollars (3,6 milliards d'euros).

Repsol pourra revendre ses titres sans période de carence. Repsol avait indiqué vouloir récupérer d'ici à deux ans la valeur nominale des obligations en les revendant sur le marché, soit entre 6 et 6,5 milliards de dollars.

Comme prévu dans l'accord de février, Repsol a en outre annoncé mercredi avoir vendu la quasi-totalité de sa participation restante dans YPF, pour 1,256 milliard de dollars (929 millions d'euros).

La vente de 11,86% du capital social d'YPF à Morgan Stanley "a généré une plus-value de 622 millions de dollars (460 millions d'euros)", a précisé Repsol dans un communiqué transmis à la CNMV, l'organe de contrôle de la Bourse de Madrid.

Avec cette vente, "Repsol dispose d'une participation dans le capital social d'YPF inférieure à 0,5%", a ajouté le groupe.

pb/jos/hdz

REPSOL

MORGAN STANLEY

PLUS:hp