POLITIQUE

Critiques de Lisée à Drainville: «Cet épisode est maintenant derrière nous», tranche Bédard

08/05/2014 01:01 EDT | Actualisé 08/05/2014 01:41 EDT
PC

Le chef intérimaire du Parti québécois Stéphane Bédard a clamé que «l'unité» est revenue au sein du caucus du parti, à la sortie d'une réunion des élus péquistes.

Stéphane Bédard a tenu un point de presse à la sortie de la réunion à La cache à Maxime, en Beauce. D'abord tenue secrète, la rencontre avait été éventée par les médias mercredi.

Le chef intérimaire a déclaré qu'il ressortait de cette rencontre «plein de sérénité». Stéphane Bédard a ainsi assuré que «l'unité» était revenue, après des critiques exprimées publiquement par Jean-François Lisée au sujet de Bernard Drainville. Le député de Rosemont a reproché mardi à Bernard Drainville de ne pas avoir clairement dit à la population que les avis juridiques sur le projet de Charte de la laïcité étaient partiels.

«Cet épisode est maintenant derrière nous», a tranché Stéphane Bédard.

Cependant, deux candidats à l'exécutif du parti privilégiés par Stéphane Bédard ont été écartés au terme d'une élection parmi les membres du caucus.

Harold Lebel et Nicole Léger, deux proches de Pauline Marois, ont été défaits, en faveur de Mathieu Traversy et Carole Poirier, selon La Presse.

Par ailleurs, le chef intérimaire a promis que le PQ constituera une opposition «constructive» et «imaginative».

INOLTRE SU HUFFPOST

La soirée électorale de Pauline Marois (7 avril 2014)