DIVERTISSEMENT

CCA - Le Centre canadien d'architecture a 25 ans

08/05/2014 11:42 EDT | Actualisé 08/07/2014 05:12 EDT
Guylain Doyle via Getty Images

Le Centre canadien d'architecture (CCA) fondé par l'architecte Phyllis Lambert célèbre son 25e anniversaire. Le musée montréalais est le seul à se consacrer exclusivement à l'architecture au pays. Le CCA est aussi devenu l'un des plus importants centres de recherche sur l'histoire de l'architecture dans le monde.

Lorsqu'elle a fondé le Centre canadien d'architecture, Phyllis Lambert voulait sensibiliser le public à l'importance de l'architecture, mais aussi promouvoir la recherche. Vingt-cinq ans plus tard, elle est fière du fait que plus de 1500 chercheurs et étudiants de partout dans le monde sont venus participer à des séminaires et consulter des collections qui couvrent l'histoire de l'architecture de la Renaissance jusqu'à nos jours.

Phyllis Lambert espère maintenant que son projet fera des émules ailleurs dans le monde: «Je crois que nous avons déjà un grand retentissement mondialement, mais je voudrais qu'il y ait d'autres endroits avec lesquels on puisse de plus en plus jouer, il y a un réseau, mais il faut qu'il soit plus à la hauteur».

L'architecte Gilles Saucier, dont les travaux sont archivés au CCA, affirme que le pouvoir d'attraction de l'institution a favorisé l'essor de l'architecture québécoise.

«L'idée qu'on a amené ici des créateurs d'à travers le monde, c'est une occasion d'échange aussi. Nous, on a l'occasion de rencontrer ces gens-là, on a l'occasion de voir leur travail, ils ont l'occasion de voir le nôtre aussi, et cet échange-là est ce qui contribue le mieux à faire évoluer l'architecture d'ici», dit-il.

Phyllis Lambert veut maintenant faire du CCA le pionnier de la conservation des projets conçus par ordinateurs. La prochaine exposition s'intitulera d'ailleurs «L'archéologie du numérique» et portera sur l'utilisation de l'informatique en architecture.

D'après le reportage d'Alexandre Touchette