NOUVELLES

Ouganda: "Menaces terroristes précises" contre des lieux de culte à Kampala (Etats-Unis)

07/05/2014 05:20 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont mis en garde mercredi contre une "menace terroriste précise" et proche contre les lieux de culte dans la capitale ougandaise Kampala.

"Des informations sur des menaces indiquent qu'un groupe (...) pourrait être en train de se préparer à frapper, en mai ou juin, des lieux de culte à Kampala, particulièrement des églises, dont certaines fréquentées par des expatriés", a averti l'ambassade des Etats-Unis à Kampala dans un message aux citoyens américains.

Aucun groupe n'est nommément mentionné dans ce message, mais les islamistes somaliens shebab ou leur sympathisants locaux ont été pointés du doigt pour de récents attentats ayant notamment visé le Kenya voisin.

Le Kenya et l'Ouganda figurent, avec l'Ethiopie et le Burundi, parmi les principaux contributeurs de troupes à la Force africaine déployée en Somalie (Amisom), où elle combat les shebab depuis 2007. Les deux pays ont été le théâtre d'attentats d'ampleur de représailles de la part des shebab dans le passé.

Un double attentat contre deux bars de Kampala, qui retransmettaient des matches de la coupe du monde de football, avait fait au moins 76 morts en 2010.

Mi-mars, les autorités ougandaises avaient interdit la circulation des camions-citernes à Kampala durant la journée, disant disposer d'informations sur un projet des shebab d'en faire exploser un dans la capitale.

Les observateurs ont averti d'un risque accru d'attentats en Afrique de l'Est de la part des shebab, en raison d'une nouvelle offensive d'ampleur lancée contre eux par l'Amisom depuis mars.

Au Kenya, une série d'attentats, non revendiquée, contre des bus au cours du week-end, à Nairobi et Mombasa, deuxième ville du pays, a fait au total 7 morts et une centaine de blessés.

Plusieurs églises ont également été visées par des attaques à la grenade ou des fusillades à travers le Kenya depuis que Nairobi a envoyé son armée en Somalie en octobre 2011.

L'attaque la plus spectaculaire ayant visé le Kenya reste l'assaut mené par un commando islamiste en septembre contre le centre commercial Westgate de Nairobi, qui a fait au moins 67 morts et a été revendiqué par les shebab.

eln/hv/pjm/ayv/de

PLUS:hp