NOUVELLES

Mine effondrée en Colombie: le site scellé, bilan définitif de 12 morts

07/05/2014 07:51 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

La mine d'or illégale en Colombie, où ont péri 12 personnes ensevelies dans un éboulement la semaine passée, a été scellée à l'issue des recherches, ont annoncé mercredi les autorités.

"On a procédé à la fermeture après avoir terminé les opérations de recherches et les agents de police restent dans le secteur", a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Mauricio Cardenas, responsable des opérations dans la province du Cauca (ouest), où s'est produite la catastrophe.

En début de semaine, les secours recherchaient encore quatre personnes, en se basant sur les témoignages de familles, mais il s'est avéré que certaines d'entre elles ne se trouvaient même pas dans la mine au moment de l'accident, a précisé M. Cardenas.

L'éboulement s'était produit dans une mine à ciel ouvert située près d'une rivière, dans la localité rurale de Santander de Quilichao. Dans ce terrain instable, les secours, aidés par les équipes cynophiles, ont effectué les recherches à la main pour ne pas endommager les corps.

Les douze corps récupérés ont été remis à leurs proches.

Depuis le début de l'année, 25 accidents miniers ont eu lieu, dont 50% correspondent à l'extraction illicite d'or, selon l'Agence nationale des mines (ANM).

L'exploitation minière illégale est une pratique étendue en Colombie, où plus de la moitié des sites n'ont pas de licence d'exploitation.

pcp/pz/glr

PLUS:hp