NOUVELLES

Malema vote et attaque l'ANC: "Les tee-shirts ne se mangent pas"

07/05/2014 05:38 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

Le tribun populiste sud-africain Julius Malema a voté mercredi aux élections législatives et égratigné l'ANC au pouvoir, qu'il accuse de faire de petits cadeaux de dernière minute aux électeurs, en lançant devant les journalistes: "Les tee-shirts ne se mangent pas."

"Les gens ne doivent pas oublier que les tee-shirts ne se mangent pas", a-t-il dit en votant dans sa province de Limpopo (nord), ajoutant à propos de sa campagne très médiatisée: "Je n'ai pas eu de mal à me faire entendre à cause de toute la pourriture de l'ANC", le parti au pouvoir depuis la fin de l'apartheid en 1994.

Accompagné de sa grand-mère, le jeune homme de 33 ans a fait la queue comme tout le monde pendant 45 minutes pour pouvoir voter.

Exclu de l'ANC pour indiscipline en 2012, Malema a fondé un nouveau parti, les Combattants pour la liberté économique (EFF). Il propose une redistribution radicale des richesses, la privatisation des mines et des banque et l'expropriation sans indemnités des grands propriétaires terriens blancs.

Les sondages lui accordent autour de 5% des intentions de vote, mais son discours, qui effraye à la fois l'ANC et les milieux d'affaires, a été très relayé par les médias.

"Nous avons fait notre boulot, maintenant la balle est dans le camp des Sud-Africains", a-t-il ajouté. Il s'est dit confiant dans la bonne organisation des élections: "Si les élections se passent comme ça dans toute l'Afrique du Sud, nous en accepterons les résultats et nous les respecterons."

jcm/cpb/liu/mba

PLUS:hp