NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU JEUDI 8 MAI

07/05/2014 11:20 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT

Voici le Monde en bref du jeudi 8 mai à 03H15 GMT:

MOSCOU - Le président Vladimir POutine a demandé jeudi aux séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine de reporter le référendum prévu le 11 mai sur la "déclaration d'indépendance" de la république autoproclamée de Donetsk.

Ces derniers doivent faire part jeudi de leur décision. M. Poutine a aussi enjoint "aux autorités de Kiev d'arrêter immédiatement toutes les opérations militaires et punitives dans le sud-est".

KIEV - Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a immédiatement réagi aux propos de M. Poutine en l'accusant de "vendre du vent".

SLAVIANSK - Les autorités ukrainiennes se trouvent depuis vendredi engagées dans une vaste opération militaire dans la zone de Slaviansk, bastion des insurgés pro-russes, dont elles tentent de reprendre le contrôle.

MOSCOU - Le président russe a aussi affirmé que Moscou avait retiré les troupes déployées ces dernières semaines le long de la frontière avec l'Ukraine.

VARSOVIE - "Nous n'avons remarqué aucun signe que la Russie retirait ses troupes et c'est pour cela que nous continuons de demander instamment à la Russie de retirer ses troupes", a réagi mercredi soir le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen à Varsovie.

JOHANNESBURG - Les Sud-Africains se sont massivement déplacés mercredi pour participer aux premières élections législatives depuis la chute de l'apartheid en 1994, qui devraient voir une large victoire de l'ANC au pouvoir depuis vingt ans.

Ce scrutin était le premier depuis la mort en décembre de Nelson Mandela, le premier président noir du pays. Les résultats complets ne sont pas attendus avant vendredi soir.

MAIDUGURI (Nigeria) - Des centaines de personnes ont été tuées dans un nouveau massacre de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, où les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne vont aider les autorités à retrouver les quelque 200 adolescentes enlevées mi-avril par le groupe islamiste.

HOMS (Syrie) - Le dernier carré de rebelles irréductibles, assiégés depuis deux ans par les troupes gouvernementales, a commencé à quitter la Vieille ville de Homs, un succès pour le régime syrien à un mois de la réélection attendue de Bachar al-Assad.

WASHINGTON - Le chef de l'opposition syrienne Ahmad Jarba a réclamé mercredi avec force des armes anti-aériennes aux Etats-Unis pour espérer l'emporter sur l'armée du président Bachar al-Assad et mettre fin à plus de trois ans de "cauchemar".

BANGKOK - Les manifestants thaïlandais ont annoncé jeudi être prêts à former leur propre gouvernement, jugeant "illégitime" le gouvernement par intérim resté aux manettes malgré le limogeage de la Première ministre Yingluck Shinawatra.

TOKYO - Le conglomérat industriel japonais Toshiba va faire une offre à General Electric (GE) pour reprendre une partie de la branche énergie du groupe français Alstom au cas où le géant américain parviendrait à l'acquérir, a affirmé jeudi le quotidien japonais Nikkei.

WASHINGTON - La présidente de la Banque centrale américaine (Fed) Janet Yellen s'est montrée optimiste mercredi sur un rebond de l'économie des Etats-Unis même si le chômage élevé et la faible inflation justifient encore une politique monétaire de taux bas.

GENEVE - Le Musée des Beaux-Arts de Berne, la capitale helvétique, a annoncé mercredi avoir été choisi à sa grande surprise par l'Allemand Cornelius Gurlitt comme héritier de sa fabuleuse collection d'oeuvres comprenant des tableaux de maître volés à des juifs sous le nazisme.

Le Musée bernois a reconnu que ce legs, qui pourrait même atteindre un milliard d'euros, "pose toute une série de questions épineuses, notamment de nature juridique et éthique".

NEW YORK - Carte Noire, Maison du Café, Senseo: les groupes américain Mondelez et néerlandais Douwe Egberts Master Blenders (DEMB) vont fusionner leurs cafés pour créer un nouveau géant mondial, mieux armé face à Nestlé et ses très prisés Nespresso et Nescafé.

glr/mf

PLUS:hp