DIVERTISSEMENT

En guise de représailles, Diffusion Dimedia prive Renaud-Bray de nouveautés

07/05/2014 08:36 EDT | Actualisé 07/07/2014 05:12 EDT
Radio-Canada

Radio-Canada a appris que l'entreprise montréalaise Diffusion Dimédia a cessé de livrer les nouveautés d'une centaine d'éditeurs aux librairies du Groupe Renaud-Bray.

Le différend commercial qui oppose le distributeur à l'une des plus grandes chaînes de librairie de la province dure depuis une quinzaine de jours. La suspension des livraisons touche des éditeurs québécois comme Boréal et Septentrion, mais aussi de grandes maisons françaises comme les éditions du Seuil et les Presses universitaires de France.

Selon Diffusion Dimédia, le conflit aurait été déclenché lorsque Renaud Bray a changé unilatéralement les conditions de paiement des livres. Au lieu de payer tous les deux mois la totalité des volumes commandés, Renaud Bray aurait déduit du montant la valeur des invendus retournés à Diffusion Dimédia. Des livres qui étaient auparavant crédités à Renaud Bray, deux mois plus tard, dans l'exercice financier.

Selon Dimedia, ce changement cause d'importants problèmes de liquidité dans toute l'industrie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des livres qui font du bien