NOUVELLES

USA: défaite du Tea Party dans une élection primaire républicaine test

06/05/2014 11:24 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

Un candidat soutenu par le Tea Party a perdu l'une des plus importantes élections primaires républicaines aux Etats-Unis mardi soir, en vue des élections législatives de novembre, face à un candidat proche de l'establishment du parti.

En Caroline du Nord (est) le président de l'assemblée locale, Thom Tillis, a battu un candidat du Tea Party pour la nomination républicaine dans la course au Sénat dans cet Etat, avec 45% des voix, selon des résultats quasi-complets communiqués par le bureau des élections. Le conservateur M. Tillis était soutenu par des poids lourds du parti au niveau national, et avait reçu l'appui financier de grandes organisations comme American Crossroads, dirigée par l'ancien lieutenant de George W. Bush, Karl Rove.

Les démocrates ont toutefois dénoncé les "positions conservatrices extrêmes" de M. Tillis, un candidat "d'extrême droite", selon Brad Woodhouse, président d'American Bridge, un groupe lié au parti démocrate.

La saison des primaires s'étale jusqu'à l'été, et devrait révéler la guerre civile interne au parti républicain entre la frange du Tea Party et les conservateurs plus traditionnels.

Les barons républicains, ainsi que des organisations proches du milieu des affaires comme la U.S. Chamber of Commerce, tentent d'en influencer l'issue afin de privilégier l'investiture de candidats perçus comme moins radicaux, plus solides et donc plus susceptibles de conquérir des circonscriptions le 4 novembre.

La totalité de la Chambre des représentants sera renouvelée, pour deux ans, ainsi que le tiers du Sénat, pour des mandats de six ans.

Les républicains espèrent conquérir le Sénat, la chambre haute du Congrès actuellement dominée par les démocrates (55 sièges contre 45). La Caroline du Nord, où le siège de la sénatrice démocrate Kay Hagan est remis en jeu, fait partie de la dizaine d'Etats particulièrement ciblés par le parti républicain.

Une autre primaire en Caroline du Nord, pour la Chambre des représentants dans la 7e circonscription de l'Etat, a également vu mardi la victoire du candidat soutenu par des organisations liées à l'establishment, David Rouzer, ancien élu local.

Et dans l'Ohio, David Joyce a remporté l'investiture dans la 14e circonscription, face à un élu local, Matt Lynch, qui avait reçu le soutien des Tea Party Patriots et de FreedomWorks, un groupe qui tire à vue sur les élus qu'il considère comme des apparatchiks.

ico/glr

PLUS:hp