NOUVELLES

Un officier tunisien condamné pour avoir vendu des renseignements sur des dignitaires Kadhafistes

06/05/2014 09:45 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

Un officier du renseignement tunisien a été condamné à six ans de prison ferme pour avoir vendu des informations sur des dignitaires du régime déchu de Kadhafi réfugiés en Tunisie à des groupes libyens, a indiqué mardi un porte-parole.

Cet officier a bénéficié de pots-de-vin pour "fournir des renseignements sur les mouvements de caciques (du régime du colonel Kadhafi), leur adresse et leurs numéros de téléphone", a expliqué à l'AFP Sofiène Sliti, porte-parole du tribunal de première instance de Tunis.

Deux complices libyens ont écopé de la même peine de 6 ans de prison, dont l'un, en fuite, par contumace, a-t-il ajouté.

M. Sliti n'a néanmoins pas indiqué à quels groupes libyens les informations avaient été transmises: "Je ne veux pas rentrer dans les détails", a-t-il dit.

Selon des ONG tunisiennes, et en l'absence de chiffres officiels, jusqu'à un demi-million de Libyens se sont installés en Tunisie après la chute en 2011 du régime de Kadhafi, chassé par une guerre civile doublée d'une intervention militaire internationale.

Depuis ce conflit, la Libye a sombré dans l'anarchie et une multitude de groupes armés --loyalistes, kadhafistes ou islamistes-- déstabilisent le pays. De violents heurts entre ces différentes factions ne cessent d'éclater.

La poreuse frontière entre la Libye et la Tunisie est par ailleurs devenue un haut lieu de trafics en tous genres.

Enfin, un groupe jihadiste libyen a revendiqué en avril les enlèvements de deux employés tunisiens de l'ambassade de Tunisie à Tripoli en représailles à la condamnation de plusieurs ressortissants libyens impliqués dans une attaque armée en 2011 contre des militaires tunisiens.

ms-alf/cbo

PLUS:hp