NOUVELLES

Un groupe kurde d'opposition appelle Téhéran au dialogue

06/05/2014 07:53 EDT | Actualisé 06/07/2014 05:12 EDT

Des leaders d'un groupe d'opposition kurde qui a combattu les forces iraniennes ont annoncé la formation d'une nouvelle organisation et appelé au dialogue avec Téhéran.

Ces leaders du PJAK (Parti pour une vie libre au Kurdistan), basé dans le nord de l'Irak, ont tenu lundi une conférence de presse dans le village de Khoran, situé dans une zone montagneuse, pour annoncer leur nouveau groupe.

Ils ont appelé cette nouvelle formation "Organisation de la société libre et démocratique pour l'est du Kurdistan" (Kodar).

"Nous allons tenter d'aborder les problèmes avec Téhéran par la voie du dialogue", a indiqué à l'AFP le leader du groupe, Rizan Javid.

"Nous adressons un appel à la République d'Iran pour débuter un dialogue, et nous sommes prêts au dialogue", a dit M. Javid, ajoutant que les précédents appels au dialogue n'avaient pas reçu de réponse.

La plupart des membres de Kodar ont combattu dans les rangs du PJAK, le principal mouvement kurde de lutte armée contre le régime de Téhéran. Les autres cadres du PJAK doivent annoncer dans les jours prochains s'ils rejoignent le nouveau groupe, a-t-il dit.

Des affrontements réguliers ont opposé le PJAK, un groupe considéré comme "terroriste" par Téhéran, aux forces iraniennes, ces dernières ripostant par des bombardements contre les bases arrière du parti en Irak, dans les zones montagneuses près de la frontière entre les deux pays.

str/wd/vl/tp

PLUS:hp