NOUVELLES

Roméo Dallaire honoré par le Musée américain de l'Holocauste

30/04/2014 06:36 EDT | Actualisé 30/04/2014 06:36 EDT
Getty
Washington, UNITED STATES: Canadian Lt. Gen. Romeo Dallaire, former commander of the United Nations peacekeeping force in Rwanda, testifies before the Senate Human Rights and the Law Subcommittee during the 'Genocide and the Rule of Law' hearing on Capitol Hill in Washington 05 February 2007. AFP PHOTO/Jim WATSON (Photo credit should read JIM WATSON/AFP/Getty Images)

Le lieutenant-général à la retraite et sénateur Roméo Dallaire sera honoré ce soir par le Musée américain de l'Holocauste, à Washington. Il recevra la plus haute récompense du musée - le prix Elie Wiesel - lors d'une cérémonie qui débutera vers 19 h.

M. Dallaire reçoit cette prestigieuse reconnaissance pour avoir attiré l'attention du monde entier sur le génocide rwandais, mais aussi sur le sort des enfants soldats.

Dans son communiqué, le Musée américain de l'Holocauste décrit le lieutenant-général à la retraite comme « un exemple rare et important du genre de leadership dont le monde a désespérément besoin ».

L'ex-commandant de la Mission des Nations unies pour l'assistance au Rwanda (MINUAR) souffre du choc post-traumatique depuis le génocide rwandais. De passage à l'émission Tout le monde en parle, plus tôt ce mois-ci, il a confié avoir encore à ingérer un cocktail de médicaments et à poursuivre des séances de thérapie pour rester debout.

Roméo Dallaire continue néanmoins à s'investir dans différentes causes et à partager son expérience afin de prévenir d'autres génocides en Afrique.

Les 20 ans du génocide rwandais ont été soulignés le 7 avril dernier. En 100 jours, entre 500 000 et 1 million de Rwandais, surtout des Tutsis, ont été massacrés par des extrémistes hutus, ce qui en a fait le génocide le plus important de l'histoire quant au nombre de morts par jour.

INOLTRE SU HUFFPOST

Dachau
Liberation Of Buchenwald