NOUVELLES

Santé et sécurité au travail: 184 morts en 2013 selon la CSST

28/04/2014 12:40 EDT | Actualisé 28/04/2014 12:40 EDT
Shutterstock / gualtiero boffi

En ce Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées, la Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) dévoile son bilan des accidents de travail pour l'année 2013. On y apprend que 184 travailleurs ont perdu la vie en 2013, et que 90 000 autres ont subi des blessures ou ont eu une maladie professionnelle.

Des 184 morts, 63 sont liées à un accident du travail, tandis que les 121 autres font suite à une maladie professionnelle.

« Bien que l'on déplore toujours trop d'accidents du travail au Québec, ces chiffres dénotent une amélioration. En effet, depuis 2009, la CSST a enregistré une baisse de 8 % des lésions professionnelles, et ce, malgré une augmentation constante du nombre de travailleurs couverts par la CSST », souligne la CSST.

La règle du plus bas soumissionnaire pointée du doigt

« La course au plus bas soumissionnaire, ça fait en sorte qu'il faut travailler le plus rapidement possible, et qu'il faut sortir le chantier le plus rapidement possible, et donc on presse le citron sur les travailleurs pour qu'ils fassent leur travail beaucoup plus rapidement, et c'est là qu'arrive des accidents », affirme Jean Lacharité, vice-président de la CSN et responsable de la question de la santé et de la sécurité du travail.

M. Lacharité ajoute que depuis l'adoption de la loi sur la CSST en 1979, « 80 % des travailleurs au Québec ne sont pas couverts par les mécanismes de prévention prévus à la loi », comme « des comités paritaires de santé et sécurité, par l'obligation pour l'employeur de faire un programme de prévention, d'élimer les dangers à la source et d'avoir un programme de santé dans le milieu de travail ».

La CSN presse le nouveau ministre du Travail, Sam Hamad, d'air afin que tous les travailleurs soient couverts.

Au Québec, le 28 avril est le Jour commémoratif des personnes décédées ou blessées au travail depuis 2010. Le Bureau international du travail avait décrété le 28 avril Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail en 2003. Plus de 70 pays participent à ce jour de deuil à la mémoire des victimes d'accidents du travail.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les sources de distraction au travail