NOUVELLES

Crise en Ukraine : 8 avions de combat français et britanniques déployés au-dessus des pays baltes

28/04/2014 08:46 EDT | Actualisé 28/06/2014 05:12 EDT

Quatre avions de combat français sont arrivés lundi en Pologne tandis que quatre britanniques ont rejoint la Lituanie dans le cadre d'une mission de l'Otan de surveillance de l'espace aérien des pays baltes, selon des sources officielles à Paris et Londres.

Les quatre Rafale français ont rejoint lundi matin la base de Malbrok, dans le nord de la Pologne, a-t-on appris à Paris auprès de la Défense.

Ce renfort fait partie des mesures de "réassurance" de l'Alliance atlantique en faveur des pays de l'Est de l'Europe, inquiets de l'attitude de Moscou dans la crise ukrainienne, a précisé cette source.

Environ 70 militaires français ont été déployés à Malbrok, selon le porte-parole de l'état-major de l'armée française, le colonel Gilles Jaron. Ce détachement participera à des entraînements à la "police du ciel" au profit de l'armée polonaise, et à des missions de surveillance aérienne.

Du côté de Londres, le ministère de la Défense a indiqué que quatre jet Typhoon britanniques étaient arrivés en Lituanie et allaient survoler les espaces aériens estonien, lettonien et lituanien dans le cadre de mesures prises par l'Otan pour "soutenir et rassurer les Etats membres de l'Est".

La France avait proposé mi-mars aux Etats baltes et à la Pologne de mettre quatre Rafale à leur disposition pour renforcer cette mission de surveillance aérienne que l'Otan assure depuis 2004. Jusqu'en mai, ce sont les Etats-Unis qui conduisent cette mission. La Pologne, membre de l'Otan, prendra ensuite la relève.

Depuis le 1er avril, un avion radar Awacs français assure par ailleurs plusieurs fois par semaine des missions de surveillance au-dessus de la Pologne et de la Roumanie. Un autre avion radar Awacs, britannique celui-là, a également été déployé en mars pour les mêmes missions.

L'Otan a annoncé mi-avril le renforcement de la défense des pays d'Europe orientale et multiplie les sorties de ses avions au-dessus des pays baltes. Des navires doivent être déployés dans la mer Baltique et en Méditerranée orientale.

Washington a également annoncé la semaine dernière le déploiement de quatre compagnies de parachutistes, soit 600 soldats, pour des exercices en Pologne et dans les pays Baltes.

dch-mc/rh/sym

PLUS:hp