NOUVELLES

Réunion à Londres pour récupérér des biens volés sous le régime Ianoukovitch en Ukraine

27/04/2014 07:01 EDT | Actualisé 27/06/2014 05:12 EDT

Une réunion internationale de deux jours doit s'ouvrir mardi à Londres pour tenter de récupérer des biens ukrainiens qui auraient été volés sous le régime du président déchu Viktor Ianoukovitch.

Les discussions sont organisées par le Forum ukrainien pour la récupérations des biens, un groupe international dirigé par la Grande-Bretagne et les Etats-Unis.

Ce Forum espère mobiliser la communauté internationale pour retrouver et récupérer les biens volés et envoyer ainsi "un message fort montrant qu'il n'y a pas d'impunité pour les auteurs de telles actions illégales".

De hauts représentants gouvernementaux, des procureurs et des représentants des centres financiers et des organisations internationales participeront à ces discussions, selon un communiqué du ministère britannique de l'Intérieur,.

"En décidant des mesures urgentes et immédiates pour apporter la stabilité économique et politique, le Royaume Uni, les Etats-Unis et la communauté internationale a déjà apporté la preuve de son engagement fort en faveur du peuple ukrainien", a souligné la ministre britannique de l'Intérieur Theresa May. "Et cette réunion donnera une nouvelle occasion de montrer que nous poursuivons notre soutien", a-t-elle ajouté.

"En se servant de notre expertise en matière de récupération des biens volés nous apporterons aussi une assitance pratique au gouvernement ukrainien qui tente d'identifier et de récupérer les biens volés sous le régime de Ianoukovitch et veut introduire une réforme politique et économique", a-t-elle poursuivi.

Selon le procureur général Eric Holder, les Etats-Unis sont aux côtés de leurs partenaires internationaux "déterminés à apporter leur soutien aux dirigeants et citoyens ukrainiens dans leur combat contre la corruption".

Le Forum a qualifié cette réunion de Londres "d'évènement majeur pour l'Ukraine en insistant sur l'Etat de droit et la coopération internationale".

L'ex-président Ianoukovitch a été destitué en février après des manifestaions monstres à Kiev suite à son refus de conclure un accord d'association avec l'Union européenne au profit d'un rapprochement avec Moscou.

Il a fui l'Ukraine pour se réfugier en Russie où il vivrait dans une maison à la campagne près de Moscou.

jwp/gk/gg

PLUS:hp