NOUVELLES

Les Irakiens de l'étranger commencent à voter pour les législatives

27/04/2014 02:03 EDT | Actualisé 27/06/2014 05:12 EDT

Les Irakiens vivant à l'étranger ont commencé à voter dimanche pour les élections législatives dans leur pays.

Ces élections anticipées sont organisées sur deux jours, dans dix-neuf pays à travers le globe, avant l'ouverture mercredi du scrutin en Irak, sur fond de violences continuelles.

Les plus importantes communautés irakiennes sont installées en Grande-Bretagne, en Suède, en Jordanie, en Iran et en Allemagne.

Aux Emirats arabes unis, de 20 à 25.000 Irakiens sont en âge de voter, sur une population de 52.000.

Dans le Golfe, "il n'y a de centres électoraux qu'à Dubaï et Abou Dhabi", a déclaré à l'AFP Omar al-Hadith, responsable de la commission électorale irakienne, expliquant que les Irakiens résidant dans d'autres pays du Golfe étaient appelés à se rendre dans ces deux centres pour voter.

Dans la matinée, le bureau de vote de Dubaï n'était pas congestionné mais ses responsables ont affirmé s'attendre à une plus grande affluence plus tard dans la journée.

"Je veux voir mon pays se relever et reprendre sa position de leader", a déclaré après avoir voté Lina Mouchtaq, une Irakienne qui vit aux Emirats.

Pour sa part, Abdel Aziz Jassani, un homme d'affaires résidant à Dubaï, a souligné que le gouvernement qui sera issu de ces élections "aura à s'attaquer à de nombreux défis, notamment la sécurité mais également la santé et l'éducation".

Quelque 9.000 candidats sont en lice pour 328 sièges de députés, dans un pays qui ne parvient pas à mettre un terme aux violences, onze ans après la chute de Saddam Hussein

bur/wak/mh/cbo/cco

PLUS:hp