NOUVELLES

Le maire de Roberval veut embouteiller l'eau du lac Saint-Jean

27/04/2014 10:10 EDT | Actualisé 27/04/2014 10:11 EDT
Radio-Canada

Le maire de Roberval, Guy Larouche, s'est fait élire en promettant de développer l'économie de sa ville. Il propose maintenant d'embouteiller l'eau du lac Saint-Jean, en partenariat avec une entreprise intéressée à embarquer dans l'aventure.

Il a déjà un nom pour le produit : « L'eau du Lac! Plage non incluse! »

« Chaque fois que les gens viennent, ils trouvent toujours que l'eau d'ici est vraiment extraordinaire, autant pour la navigation que pour en boire. Donc, on s'est dit pourquoi ne pas exploiter tout ça au maximum », explique le maire.

Guy Larouche veut ouvrir les vannes de l'usine de filtration qui fonctionne à seulement 35 % de sa capacité et convaincre une entreprise de se joindre à la Ville pour l'embouteiller. « Ça pourrait être Naya, ça pourrait être Nutrinor », indique le maire.

Eau de canneberge

Il songe même à donner une touche particulière à l'eau : « on pourrait mettre du goût à l'eau aussi. Il n'y a rien d'impossible. On cultive la canneberge dans ce coin-ci. L'eau de canneberge, on connaît très bien les qualités là-dedans. »

D'ailleurs, les propriétés de cette eau ont déjà fait leur preuve, selon le maire, qui donne en exemple les nageurs qui font la traversée du lac Saint-Jean.

« Les nageurs réussissent à traverser 32 km à la nage. On soupçonne même qu'ils boivent l'eau du lac en s'en venant. Ça donne des performances quand même incroyables. »

— Guy Larouche

Dans la population, les avis sont partagés. Certains Robervalois croient que l'idée de leur maire est loufoque, alors que d'autres estiment qu'il s'agit d'une façon intéressante de développer l'économie de la municipalité.

Mais peu importe, Guy Larouche souhaite voir la première bouteille dans les prochaines années.

D'après un reportage de Mélissa Paradis