DIVERTISSEMENT

Gala Artis 2014 : les réactions des gagnants (VIDÉO)

27/04/2014 09:21 EDT | Actualisé 28/04/2014 05:25 EDT

Il est toujours extrêmement émouvant pour nos artistes de recevoir une tape dans le dos de la part du public. Un trophée Artis, même lorsqu’on en a plusieurs sur son manteau de cheminée, demeure l’une des plus belles récompenses que les personnalités du petit écran d’ici puissent recevoir. Voici les réactions des gagnants du 29e Gala Artis, recueillies quelques minutes après leur victoire.

Guylaine Tremblay – Rôle féminin/Téléromans québécois – Unité 9

«Je suis tellement énervée, je ne me souviens même pas de ce que j’ai dit sur scène! J’ai peut-être dit plein de niaiseries… (rires) Mais, tout ce que j’ai dit, je l’ai dit avec amour. Je suis montée en me disant que je n’avais jamais remercié mes profs du Conservatoire d’art dramatique. C’est la seule chose à laquelle je pensais.»

«J’ai la chance immense de pratiquer un métier que j’aime et qui me passionne toujours autant depuis 30 ans. Même si je me lève à 4h30 du matin, je suis toujours contente d’aller travailler. C’est un beau cadeau! Ces 30 ans m’ont permis de découvrir des gens, des créateurs extraordinaires, et de me rapprocher du public.»

Paul Doucet – Rôle masculin/Téléromans québécois – Unité 9

«Je suis extrêmement ému, extrêmement surpris. J’étais en nomination avec des acteurs exceptionnels, des gens que j’adore. Un prix qui du public, c’est totalement inattendu. Les commentaires qu’on reçoit au quotidien sont tout aussi touchants, mais ça, c’est un grand, grand coup. Les gens nous apprécient, on ne peut pas rejeter ça. C’est un grand privilège.»

Gino Chouinard – Animateur/Animatrice d’émissions de service – Salut,bonjour!

«J’ai pris la peine de remercier l’équipe de Salut,bonjour! sur scène. Cet après-midi, on a tout fait en équipe. Je suis parti de la maison, j’ai été chercher tout le monde en limousine. On s’est payé une bouteille de champagne chez Marie-Christine Proulx, tout le monde était là. On a porté un toast à Salut,bonjour! Pas à moi seul, mais à l’émission. On est arrivés en limousine ensemble. Plus ça va, plus je trouve ça important. J’ai beau être le capitaine, le leader de la gang, je ne suis pas tout seul à ramer. Au contraire. Alors, j’ai voulu leur dire publiquement, aujourd’hui, à quel point ils sont importants à mes yeux. Je vais leur offrir le trophée en garde partagée avec plaisir, s’ils le veulent! (rires)»

Éric Salvail – Animateur/Animatrice de magazines culturels et talks-shows – En mode Salvail

«Quand j’ai quitté TVA, l’an dernier, je crois qu’il y avait une déception des deux côtés, tant de leur côté que du mien. Mais on s’est tellement quittés en bons termes! V m’offrait ce que je voulais, TVA ne pouvait pas aller là, et moi, j’avais envie d’autre chose. En dehors de cette déception-là, il n’y avait pas de sentiment de haine du tout, et c’a facilité la transition. Ce n’est pas facile, de quitter une famille comme TVA après plusieurs années. C’a été une décision mûrie, réfléchie, mais j’avais envie de ce talk-show-là depuis trop longtemps pour laisser passer ça. Donc, j’ai sauté dans le train… et je suis content de voir qu’il y a beaucoup de monde dans le wagon avec moi!»

Yan England – Artiste d’émissions jeunesse – L’appart du 5e, Fan Club

«À chaque année, je remets le compteur à zéro. Je ne peux pas m’habituer. Je ne veux rien prendre pour acquis. On ne peut pas, de toute façon. On fait des projets qui, on l’espère, vont plaire aux gens. En ce qui me concerne, je veux que les jeunes aiment ce que je fais, qu’ils vont tripper. Je me donne à fond et si, l’an prochain, ce n’est pas moi, ce sera quelqu’un d’autre. Là, je le vis intensément, à 100%, mais demain, on recommence, parce que je ne veux rien prendre pour acquis.»

Claude Legault – Rôle masculin/Téléséries québécoises – Un sur 2

«Le public pourrait choisir n’importe qui…. Et ils me donnent ce trophée- à moi! Ce sont des milliers de personnes, et elles m’ont choisi, moi. Ce n’est pas lourd à porter. C’est un gros coup. Un gros french… et je n’ai pas la bouche assez grande pour ça! (rires)»

Hélène Florent – Rôle féminin/Téléséries québécoises – Toute la vérité et La galère

«C’est mon quatrième trophée Artis, et je suis toujours étonnée, ravie. Je vais essayer de travailler encore très, très fort, de faire du mieux que je peux, dans le métier que j’ai choisi, encore très, très longtemps. C’est une belle preuve d’amour. Je vais continuer de penser aux gens quand je travaille, parce que je sais que ça les rejoint. Moi, j’aimerais que tout le monde soit nominé et tout le monde gagne!»

Denis Lévesque – Animateur/Animatrice d’émissions d’affaires publiques – Denis Lévesque

«C’est mon troisième trophée Artis, et je suis très surpris. Les deux premières fois, je m’y attendais un petit peu; j’arrivais dans le paysage télévisuel avec un nouveau style, une nouvelle façon de faire, et les cotes d’écoute avaient explosé assez rapidement. J’étais très ému, mais pas surpris. Là, je suis très surpris. Je pensais qu’un de mes quatre collègues allait l’emporter, parce qu’ils ont tous été très bons pendant les élections et la Commission Charbonneau.»

Martin Matte – Rôle masculin/Comédies québécoises – Les beaux malaises

«Je savais que j’avais des chances, parce que Les beaux malaises a obtenu beaucoup de succès, et j’en suis très heureux, mais on ne sait jamais, parce que les autres comédiens sont excellents.»

«Sur scène, j’étais nerveux, et j’ai oublié de remercier François Rozon, mon co-producteur, et TVA, aussi. C’est trippant, travailler avec TVA. Ils m’ont donné carte blanche et je les en remercie.»

Charles Lafortune – Animateur/Animatrice d’émissions de variétés ou de divertissement – La voix

«Vous ne me croiriez pas si je vous disais que je ne m’attendais pas à le recevoir! (rires) Mais il n’y a rien de blasé là-dedans. Je pense que c’est une récompense autant pour moi que pour le show. Dans notre métier, on est toujours aussi bon que le show dans lequel on est. En même temps, si j’étais mauvais, je n’aurais pas gagné…(rires)»

Dave Morissette – Animateur/Animatrice d’émissions de sport – Le match

« Aujourd’hui, j’étais un peu nerveux On va se dire la vérité : je ne suis pas Monsieur Gala. J’habite à la campagne. Ma femme et moi, on se fait un souper le vendredi, on va au hockey, on court les arénas… Ce genre de soirée me rend toujours un peu nerveux. Moi, dans la vie, je veux que ma famille soit bien. Je veux que mes enfants soient fiers de moi, je suis fier d’eux, et je suis bien dans ce que je fais. Tant et aussi longtemps que les gens vont m’aimer, je vais pouvoir continuer à travailler là-dedans. Ce prix vient du public, et ça, c’est extraordinaire.»

À LIRE AUSSI

»Gala Artis 2014 : les gagnants de la soirée (PHOTOS)

»Gala Artis 2014: tapis rouge sous ciel gris (PHOTOS)

»Gala Artis 2014 : les réactions des gagnants

»Gala Artis 2014 : le concours de selfies

»Gala Artis 2014: nos robes coups de coeur (PHOTOS)

»Gala Artis 2014: la soirée en direct

»Gala Artis 2014: le tapis rouge de la télévision québécoise sous vos yeux (PHOTOS)

INOLTRE SU HUFFPOST

Les gagnants du Gala Artis 2014
Gala Artis 2014: Tapis rouge
Les selfies du Gala Artis 2014