NOUVELLES

Coronavirus MERS: 2 nouveaux décès en Arabie, 94 au total

27/04/2014 03:43 EDT | Actualisé 26/06/2014 05:12 EDT

Deux Saoudiens atteints du coronavirus MERS sont décédés en Arabie saoudite, portant à 94 le nombré de décès liés à cette mystérieuse malade depuis son apparition dans le royaume en 2012, a annoncé dimanche le ministère de la Santé.

Une femme de 63 ans, souffrant de maladies chroniques, est décédée samedi dans la ville de Jeddah (ouest), où la panique gagne les habitants en raison de la multiplication des cas de contamination par le virus.

La deuxième victime est un homme de 78 ans décédé à Ryad, a précisé le ministère dans un communiqué publié.

Au total, 323 cas de contamination ont été enregistrés depuis l'apparition de la maladie en septembre 2012 dans le royaume, principal foyer du coronavirus.

Le roi Abdallah a entamé jeudi un séjour à Jeddah, présenté comme un geste pour rassurer les Saoudiens, après la multiplication des cas ayant entraîné la fermeture provisoire du service des urgences dans le plus grand hôpital de cette ville.

Au moins quatre médecins dans cet hôpital ont démissionné après avoir refusé de traiter des malades, selon les médias locaux.

C'est dans ce contexte que le ministre de la Santé, Abdallah al-Rabiah, a été relevé lundi de ses fonctions.

Le coronavirus MERS est considéré comme un cousin plus mortel mais moins contagieux du virus responsable du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait fait près de 800 morts dans le monde en 2003.

Il provoque des problèmes respiratoires aigus, la pneumonie et une insuffisance rénale rapide. On ignore pour le moment comment il est transmis

A la mi-avril, les autorités saoudiennes avaient estimé qu'il était trop tôt pour établir un lien direct entre le coronavirus MERS et les chameaux comme le suggère une étude scientifique publiée le 25 février aux Etats-Unis. Celle-ci affirme que le coronavirus MERS est transmis par les chameaux et pourrait bien passer directement des animaux aux humains.

Dans son dernier bilan daté de jeudi, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a exprimé son inquiétude face à la multiplication des contaminations, en particulier en Arabie saoudite et aux Emirats arabes unis.

bur-ak/at/tp

PLUS:hp