NOUVELLES

Thaïlande: trois policiers tués par une bombe dans le sud insurrectionnel

26/04/2014 01:27 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

Trois policiers ont été tués et 20 personnes blessées par une bombe qui a explosé près d'un concours de pêche dans l'extrême sud de la Thaïlande secoué par une insurrection depuis dix ans, ont indiqué des responsables samedi.

L'engin télécommandé, dissimulé près un poste de contrôle de la police, a explosé vers 19H00 (12H00 GMT) vendredi dans le district de Sai Buri de la province de Pattani, l'une des trois sous état d'urgence.

Plus de 6.000 personnes, en majorité des civils, ont été tuées depuis le début en 2004 de la rébellion séparatiste dans cette région majoritairement musulmane rattachée à la Malaisie jusqu'au début du XXe siècle.

Les insurgés musulmans se rebellent contre ce qu'ils vivent comme une discrimination contre la population d'ethnie malaise et de religion musulmane dans un pays essentiellement bouddhiste.

Les autorités sont en alerte dans la région alors qu'approche l'anniversaire d'un raid sur une mosquée de Pattani qui avait fait 32 morts du côté des rebelles, a précisé Paradorn Pattanatabut, conseiller sécurité de la Première ministre Yingluck Shinawatra.

"Mais la zone est très étendue", a-t-il noté. "Chaque année, les insurgés mènent des attaques pour prouver leur force".

Des négociations de paix ont débuté il y a un an entre des rebelles et les autorités thaïlandaises, mais ces discussions, qui n'ont pas fait reculer les violences, sont dans l'impasse, notamment en raison de la crise politique en Thaïlande depuis près de six mois.

"En raison de la suspension du dialogue de paix, ils exploitent la situation et la faiblesse du gouvernement à cause des manifestations", a indiqué Paradorn à l'AFP.

ask-dr/abd/pt

PLUS:hp