NOUVELLES

Rome se prépare à son « dimanche des quatre papes »

26/04/2014 09:39 EDT | Actualisé 26/04/2014 09:39 EDT
Radio-Canada

Ce sera une première dans l'histoire de l'Église catholique. Le pape émérite Benoît XVI célébrera dimanche auprès du pape François la messe de canonisation de deux de leurs prédécesseurs, Jean XXIII et Jean-Paul II.

Le Vatican a confirmé samedi la présence de Joseph Ratzinger, qui fut à la fois un proche collaborateur du pape Jean-Paul II et l'un des participants au concile Vatican II, lancé par Jean XXIII. Il s'agit de la deuxième apparition publique de Benoît XVI à une cérémonie au Vatican depuis plus d'une année.

Le Vatican prépare son « dimanche des quatre papes » en présence de centaines de milliers de personnes. Quelque 98 délégations d'États ou d'organisations internationales, dont 24 chefs d'État et têtes couronnées sont attendus sur la place Saint-Pierre.

Des pèlerins, des religieux et des touristes de toutes nationalités affluent à Rome pour l'événement.

Les portraits des deux futurs saints ont déjà été déployés sur la façade de la basilique Saint-Pierre. Les deux hommes ne seront faits saints que dimanche, lorsque le pape François prononcera la formule de canonisation.

Une canonisation qui ne fait pas l'unanimité

Si la canonisation de Jean XXIII ne souffre pas de critique, celle de Jean Paul II reçoit un accueil mitigé. Les détracteurs de cette canonisation jugée prématurée (Jean-Paul II est fait saint neuf ans seulement après sa mort) reprochent au pape polonais notamment un aveuglement face aux crimes pédophiles et sa sévérité envers les théologiens dissidents comme ceux de la théologie de la libération.

Une cérémonie à saveur politique

Parmi les nombreuses délégations étrangères qui prendront part à la cérémonie figure celle de l'Ukraine, dirigée par le premier ministre Arseni Iatseniouk.

Ce dernier, qui était reçu par le pape François, a toutefois décidé d'écourter son voyage à Rome « en raison de la situation » dans son pays sous la menace d'une intervention russe dans l'est.

Le pape François a promis au premier ministre ukrainien son aide pour apaiser la tension.

INOLTRE SU HUFFPOST

La messe inaugurale, événement mondain