NOUVELLES

Le dirigeant nord-coréen inspecte ses troupes dans un contexte tendu

26/04/2014 11:56 EDT | Actualisé 26/06/2014 05:12 EDT

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un a inspecté plusieurs sites militaires et présidé une réunion de hauts responsables des forces armées, ont annoncé dimanche les médias d'Etat alors que la communauté internationale craint un nouvel essai nucléaire.

Après avoir assisté à diverses manoeuvres ces derniers jours, Kim a présidé une réunion élargie de la Commission centrale militaire du Parti des travailleurs, selon l'agence de presse KCNA.

Il y a été question des moyens de "remporter la victoire (...) dans la confrontation avec les Etats-Unis" ainsi que de "points d'organisation", a précisé KCNA, suggérant des changements de personnes.

Samedi, l'agence avait rapporté des déclarations de Kim Jong-Un appelant ses troupes à se préparer à "un conflit imminent avec les Etats-Unis".

Des images satellite ont révélé que Pyongyang pourrait préparer un quatrième essai nucléaire en dépit de lourdes sanctions internationales.

Ces nouvelles images montrent apparemment un mouvement accru de véhicules et de matériel à proximité du site de Punggye-ri où la Corée du Nord procède à ses essais.

Ce qui semble être des véhicules de commandement et de communication sont également visibles sur ces photos, selon l'Institut Etats-Unis-Corée de l'université John Hopkins.

De passage à Séoul dans le cadre d'une tournée en Asie, le président américain Barack Obama a qualifié samedi la Corée du Nord d'"Etat paria" faible, dont la frontière fortement militarisée avec le Sud "marque la limite de la liberté".

La Corée du Nord a déjà procédé à trois essais nucléaires, en octobre 2006, mai 2009 et février 2013, des tests interdits par l'ONU et qui ont chaque fois conduit à un alourdissement des sanctions internationales.

jhw/hg/gab/mpd

PLUS:hp