NOUVELLES

L'Impact signe enfin sa première victoire

26/04/2014 07:11 EDT | Actualisé 26/04/2014 07:11 EDT
PC

Une victoire, ou mieux encore un blanchissage, et tout change. C'est ce qu'ont répété comme une litanie l'entraîneur de l'Impact Frank Klopas et le directeur sportif Nick De Santis, ces derniers jours. Eh bien, le onze montréalais a obtenu les deux, samedi, à son premier match de la saison au stade Saputo.

Sous une pluie d'automne et devant des gradins à moitié remplis - même si plus de 18 000 billets avaient trouvé preneurs -, Felipe a inscrit le seul but de la rencontre pour procurer une victoire de 1-0 à l'Impact aux dépens de l'Union de Philadelphie.

Felipe, à la suite d'un revirement provoqué par Patrice Bernier, a marqué à la 15e minute de jeu.

La victoire permet donc d'arrêter à sept la série de matchs sans victoire en ce début de saison. C'est un record d'équipe, mais loin d'une marque de la ligue puisque celle-ci s'élève à 11. Par ailleurs, le onze montréalais a une fiche à vie parfaite de 4-0 contre l'Union au stade Saputo.

C'était la première fois que l'Impact blanchissait un adversaire dans la MLS depuis le 31 août dernier. C'était alors survenu lors d'une nulle de 0-0.... contre Philadelphie.

À l'occasion du premier match entre les deux équipes depuis la transaction impliquant Jack McInerney et Andrew Wenger, le duel entre les deux attaquants s'est soldé par une nulle. Wenger a notamment forcé Troy Perkins à faire un arrêt important à la 27e, tandis que McInerney a fait de même à la 54e devant le gardien de l'Union Zac MacMath.

Même si De Santis a donné un vote de confiance à Klopas et fait acte de contrition concernant les déboires des siens, cette semaine, les Ultras présents au match y sont allés de ce qui semblait être un jab à l'endroit du directeur sportif. Ils ont brandi, vers la 35e minute, trois bannières en anglais qui, ensemble, se lisaient: "3 ans - 3 coachs - 1 De Santis". Les Ultras ont toutefois encouragé les joueurs montréalais à leur manière coutumière pendant le reste de la rencontre.

L'Impact aura maintenant droit à un répit puisqu'il ne jouera pas le week-end prochain. Le prochain match en championnat de la MLS aura lieu le samedi 10 mai, au stade Saputo, face au Sporting de Kansas City. Entre-temps, le onze montréalais disputera son premier match du Championnat canadien, à Ottawa ou Edmonton.

Hassoun Camara, qui a joué comme latéral droit, a écopé d'un carton jaune et il sera suspendu lors du match contre Kansas City.

Intervention du capitaine

Le but de Felipe, que le milieu brésilien a marqué en reprenant un ballon repoussé des mains par MacMath, a été le résultat d'une belle intervention de Bernier. Le capitaine de l'Impact a bien anticipé la passe d'un opposant au milieu du terrain, ce qui lui a permis de prendre les visiteurs à contre-pied et d'aller décocher un tir d'une vingtaine de mètres en pleine course. Le retour a profité à Felipe.

L'Impact a initié l'attaque pendant la majorité de la première demie, Marco Di Vaio et McInerney s'échangeant plusieurs fois les positions d'avant-centre et d'ailier. L'Union a connu de bons moments entre les 25e et 30e minutes, mais la défensive montréalaise a résisté tant bien que mal, soutenue en dernier recours par les arrêts-clés de Troy Perkins, notamment face à Wenger (27e) et Danny Cruz (30e).

Outre l'incursion de McInerney à la 54e, les deux équipes se sont contentées d'incursions plutôt timides ou mal gérées pendant une bonne part de la deuxième demie. Une séquence prometteuse à la 70e, initiée par un autre revirement causé par Bernier et couronnée par une passe en profondeur de Felipe vers Di Vaio, a été jugée hors-jeu.

Les visiteurs se sont fait plus insistants dans les 10 dernières minutes de jeu, mais la défensive montréalaise a résisté, même si ce n'était pas toujours avec élégance. Ç'a donné quelques contre-attaques intéressantes de l'équipe locale, notamment quand Justin Mapp a tiré à la 82e après qu'il eut coupé à l'intérieur.

INOLTRE SU HUFFPOST

Impact vs Sporting Kansas City 19 avril 2014