NOUVELLES

Bol d'Or: la Honda N.111 en tête à l'issue d'une première heure mouvementée

26/04/2014 10:20 EDT | Actualisé 26/06/2014 05:12 EDT

La Honda N.111, qui avait réalisé la position de pointe de la 78e édition du Bol d'Or, était en tête à l'issue de la première heure d'une course disputée sous la pluie à l'origine de nombreuses chutes.

Grégory Leblanc, au guidon de la Kawasaki N.11 victorieuse ces deux dernières années, a été le grand malchanceux de ces premières minutes, chutant au 5e tour alors qu'il était 6e.

Rétrogradé à la 25e place, le Français n'avait gagné que cinq places au passage de la première heure.

Parti très vite, comme à son habitude, Vincent Philippe au guidon de la Suzuki N.1 championne du monde, avait créé un écart important -- près de 6 secondes d'avance sur la Suzuki N.72 et la Yamaha N.94 --, avant de se faire rejoindre puis dépasser au bout de 30 minutes par Julien Da Costa, auteur d'un départ très moyen sur la Honda officielle.

Les deux Kawasaki N.33 et 21 avaient inauguré la série des chutes, dès le tour de chauffe.

Gregg Black, qui avait fait un numéro éblouissant au guidon de la N.72, très proche de la série, partait en high side (éjecté en avant) pour retomber face en avant sans trop de mal.

La Honda N.55 de l'écurie National Motos, un des pionniers de l'endurance en France, chutait à son tour et rentrait au stand.

Ces nombreux incidents de course incitaient la voiture de sécurité a neutralisé l'épreuve peu avant 16h00 permettant aux deux premiers, la Honda N.111 et la Suzuki N.1 de repartir roue dans roue.

syd

PLUS:hp