NOUVELLES

Allemagne - 32e journée: un Bayern à deux visages

26/04/2014 11:52 EDT | Actualisé 26/06/2014 05:12 EDT

Le Bayern Munich, avec Ribéry buteur et Pizarro auteur d'un doublé, a surmonté une piètre première période pour battre le Werder Brême 5-2 samedi à l'Allianz Arena, trois jours avant d'y accueillir le Real Madrid pour disputer la place en finale de C1.

Trois jours après la défaite à Madrid (1-0), le Bayern de Guardiola a montré deux visages: le premier inquiétant en cédant sur deux contres pour être mené à la pause (1-2) par le 12e de la Bundesliga, le second plus rassurant en marquant quatre buts!

"C'est la première fois que je suis un peu déçu et triste de notre première période", concédait le Catalan après la 27e victoire de la saison du champion d'Allemagne.

"On était meilleur en seconde période et on a gagné, ce qui est bon pour le moral. Mais ce sera un tout autre match" (mardi contre le Real), a-t-il prévenu tout en exprimant "sa confiance totale en l'équipe" et son "espoir de réussir ensemble" à se qualifier pour la finale européenne.

Guardiola, debout devant son banc où reposaient les Kroos, Lahm et Mandzukic, avait le visage sombre durant la minute de silence en mémoire de son ex-adjoint au Barça Tito Vilanova, décédé la veille. Et le sourire n'avait pas pris place sur le visage du Catalan au coup de sifflet final, visiblement pas rassuré par la fragilité de sa défense...

A l'opposé, Ribéry était tout sourire aux côtés de ses partenaires en communiant avec les supporteurs, visiblement soulagé d'avoir retrouvé son jeu en percussion, qui manquait depuis deux semaines et notamment mercredi contre le Real, et le chemin des filets pour la première fois depuis fin mars.

Le Français figurait parmi les plus en vue de la rencontre avec Bastian Schweinsteiger, qui formait le double 6 avec Martinez, et le vétéran Claudio Pizarro, auteur d'un doublé en l'espace de trois minutes (54, 57) permettant au +Rekordmeister+ de reprendre l'avantage en début de seconde période.

Les joueurs du Werder ont joué crânement leur chance en première période, profitant des larges boulevards laissés par un champion en perdition, et d'une efficacité maximale: deux contres et deux buts par Gebre Selasie (10) et Hunt (36). L'égalisation de Ribéry (20), parfaitement mis sur orbite par Pizarro, n'empêchait pas les Bavarois de retourner au vestiaire sous les sifflets!

Guardiola appelait Lahm en latéral droit, à la place du jeune Wieser, à la pause puis Robben à la 72e minute à la place de Dante. Coaching payant puisque le capitaine trouvait la tête de Schweinsteiger (61) tandis que le Néerlandais enroulait une frappe du gauche (73) pour parachever le succès.

En soirée, Leverkusen et Dortmund ont fait match nul (2-2), le premier reprenant une longueur d'avance sur Wolfsburg dans la lutte pour la 4e place et le second assurant quasiment son 2e rang avec 7 unités d'avance sur Schalke qui reçoit dimanche Mönchengladbach en clôture de la 32e journée.

Les deux clubs de la Ruhr ont livré un match très animé dont les quatre buts ont été inscrits en première période: Lars Bender (7) et Castro (35) ont donné deux fois l'avantage au Bayer, Kirch (29) et Reus (39 s.p) remettant les deux équipes à égalité.

sg/sk

PLUS:hp