NOUVELLES

Une physicienne, call girl à ses heures, condamnée pour avoir escroqué un client énamouré

25/04/2014 01:28 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

Une Roumaine, docteur en physique nucléaire et call girl à ses heures, a été condamnée par un tribunal autrichien à deux ans de prison fermes pour avoir escroqué 230.000 euros à un client énamouré qu'elle poursuit à son tour devant la justice.

Cette jeune trentenaire, naguère fiancée à un prince jordanien selon elle, était aussi la présentatrice vedette de la tranche matinale d'une chaîne de télévision roumaine et pilote de rally.

Le plaignant, un homme d'affaires canadien âgé de 57 ans, a expliqué au tribunal de Salzburg (ouest), où résidait la physicienne, qu'il avait loué ses services pour la première fois en 2011. Il l'avait "engagée" pour passer une semaine de vacances dans les Caraïbes, selon l'agence de presse autrichienne APA.

Attendri par le récit, inventé, de son cancer du sein et des dettes accumulées après les funérailles de sa fille handicapée, le client a versé plus que son dû à la call girl.

Les sommes considérables escroquées à l'homme d'affaires canadien ont été investies dans un salon de beauté qui a fait faillite et dans un bolide de luxe.

Pour sa défense, l'accusée qui n'a pas nié les faits, a accusé son ex-client de comportement violent.

"Il voulait, contre mon gré, m'épouser et m'emmener de force au Canada", a-t-elle expliqué, avant d'ajouter qu'elle venait à son tour "de porter plainte pour tentative de meurtre et agression sexuelle".

stu/rhl/gg

PLUS:hp