NOUVELLES

Les suicides dans l'armée américaine ont diminué de 15% en 2013

25/04/2014 10:19 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
New cadets for the Army march down a field to do basic training at Ft. Knox, Ky., Friday, April 28, 2006. The cadets started their basic training this week. Army commanders at Fort Knox on Friday debuted a revamped basic training regimen that included a gentler introduction to Army life for the branch's newest recruits and a daily program aimed at preparing every soldier to fight in urban environments such as Iraq. (AP Photo/Patti Longmire)

WASHINGTON - Le nombre de suicides a glissé de 15 pour cent au sein de l'armée américaine l'an dernier, mais des données démontrent que les suicides sont en hausse parmi les membres de la Garde nationale et de la Réserve.

Le nombre de suicides au sein de ces deux services est passé de 140 en 2012 à 152 l'an dernier. En comparaison, on recensait 151 suicides parmi les forces régulières en 2013, contre 182 un an plus tôt.

Les chiffres publiés par le Pentagone vendredi sont toutefois différents des données fournies par les quatre branches de l'armée américaine, qui sont plus récentes et qui ont été comptabilisées différemment.

Ainsi, les quatre branches déplorent 289 suicides en 2013, contre 343 en 2012. La majorité des suicides sont survenus au sein de l'Armée, la plus importante des quatre branches. Les suicides au sein de la Navy étaient en déclin de 25 pour cent. Les Marines ont noté trois suicides de moins d'une année à l'autre, et l'armée de l'air deux suicides de moins.

Toutes les données témoignent néanmoins d'un déclin du nombre de suicides parmi les membres des forces régulières, et d'une augmentation parmi les membres de la Garde nationale et de la Réserve.

INOLTRE SU HUFFPOST

Fusillades et suicides dans les écoles américaines