NOUVELLES

Maroc: un mort lors de heurts entre étudiants islamistes et gauchistes à Fès

25/04/2014 10:34 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

De violents affrontements au sabre et au couteau ont opposé étudiants islamistes et gauchistes à l'université de Fès dans le centre du Maroc, faisant un mort et deux blessés, ont indiqué vendredi des sources concordantes.

Un étudiant islamiste, Abderrahim Hasnaoui, 21 ans, grièvement blessé lors des heurts jeudi après-midi a succombé vendredi "après avoir été transporté d'urgence" à l'hôpital de Fès, selon un communiqué des autorités locales.

Les affrontements ont éclaté après une tentative des "étudiants gauchistes d'empêcher par la force une table ronde organisée par les islamistes, sur le thème 'Islamistes, la gauche et la démocratie'", a précisé un journaliste sur place joint par téléphone.

Ils ont opposé des étudiants islamistes proches du Parti justice et développement (PJD, qui dirige le gouvernement) et des étudiants d'une formation de la gauche radicale appelée "Annahj Dimokrati" (la voie démocratique), a-t-il dit à l'AFP.

Les deux camps étaient armés de sabres et de couteaux et les heurts ont été très violents, selon lui.

Dans leur communiqué, les autorités locales ont précisé que quatre étudiants, soupçonnés d'implication dans ces violences, ont été arrêtés jeudi soir et seraient présentés devant la justice.

Les universités marocaines sont souvent le théâtre de violents affrontements opposants étudiants islamistes, gauchistes et berbéristes.

ob/tp

PLUS:hp