NOUVELLES

HRW appelle l'armée israélienne à cesser de tirer sur des civils à Gaza

25/04/2014 03:36 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

Human Rights Watch (HRW) a appelé vendredi l'armée israélienne à cesser de tirer sur des civils palestiniens dans la bande de Gaza, en faisant état de quatre civils tués près de la frontière depuis le début de l'année.

Le rapport de l'ONG de défense des droits de l'Homme basée à New York cite par ailleurs des données de l'ONU indiquant que 60 civils avaient été blessés durant la même période près de la barrière séparant l'enclave palestinienne d'Israël.

Selon HRW, "aucun" des quatre civils tués "ne représentait une menace pour les soldats". Elle explique que les Palestiniens utilisent les zones proches de la barrière pour "l'agriculture, la collecte des déchets, de la ferraille et des autres matériaux recyclables".

"Mois après mois, les forces israéliennes ont blessé et tué des Palestiniens non armés qui n'avaient rien fait si ce n'est traverser une ligne invisible et mouvante qu'Israël a tracée à l'intérieur de Gaza", a assuré la directrice de HRW pour le Moyen-Orient, Sarah Leah Whitson.

Le lieutenant-colonel Peter Lerner, porte-parole de l'armée israélienne, n'a pas remis en cause les faits présentés par HRW, mais assuré que le périmètre longeant la barrière constituait "un tremplin pour le terrorisme depuis la bande de Gaza".

"La limite de 100 mètres" qui s'étend le long de la frontière et a été décidée dans un accord de cessez-le-feu après l'offensive israélienne de novembre 2012, est "connue et étendue", a-t-il ajouté expliquant que "les personnes s'approchant de la barrière mettent leur vie en danger".

jjm/faa/tp

PLUS:hp