NOUVELLES

Euro-2014 - La France tient la tête, les Pays-Bas en embuscade

25/04/2014 02:54 EDT | Actualisé 25/06/2014 05:12 EDT

La France a conservé sa position de première nation à l'issue de la 2e journée de l'Euro-2014 de judo, grâce à sa "lionne" Clarisse Agbegnenou (-63 kg), vendredi à Montpellier (sud) où les Pays-Bas ont brillé.

Les Français affichent un total de 7 médailles, dont 3 en or, talonnés par les Pays-Bas, 3 médailles dont 2 en or glanées de main de maître vendredi par Dex Elmont (-73 kg) et Kim Polling (-70 kg).

Agbegnenou, 21 ans, a poursuivi la collecte d'or de la France et a même été la seule Française titrée vendredi alors que deux de ses compatriotes s'étaient eux aussi qualifiés en finale: Loïc Pietri (-81 kg) et Ugo Legrand (-73 kg).

La jeune fille d'origine togolaise a été impressionnante tout au long de la journée pour conserver sa couronne continentale. La vice-championne du monde 2013 s'est défait en finale de la Slovène Tina Trstenjak.

"J'ai fait ma tête brûlée, comme d'habitude. Je me suis dit: +Il faut que je fasse ma lionne jusqu'au bout+, y a que comme ça que ça pourra marcher", a raconté la judoka, qui "étouffe physiquement ses adversaires" par l'énergie qu'elle met dans ses combats.

- 'Un truc de fou' -

Le titre a aussi été brillamment défendu en -70 kg par sa propriétaire, Kim Polling. La médaillée de bronze aux Mondiaux-2013 a offert la finale la plus expéditive de cette journée.

La Néerlandaise de 23 ans a infligé un ippon après seulement 9 secondes de combat à l'Allemande Laura Vargas-Koch.

C'est aussi sur un magnifique ippon que son compatriote Dex Elmont (-73 kg) a décroché son premier grand titre face au Français Ugo Legrand, vice-champion du monde 2013 et médaillé de bronze aux JO-2012.

Elmont a fait des bonds dans tous les sens après sa victoire et a sauté dans les bras de son entraîneur. Le Néerlandais est devenu la bête noire de Legrand qui, en 4 confrontations, n'a jamais réussi à le battre. Le plus mauvais souvenir de Legrand reste le quart de finale des Jeux de Londres en 2012 mais, fair-play, le Français n'a pu cacher son admiration quant au beau judo produit par Elmont, et ce malgré la déception.

"C'est incompréhensible, je ne saurais pas l'expliquer, il est hyper opportuniste, il a des actions fantastiques. Aux Jeux, il me met un truc de fou. Là, il me met un truc de fou. C'est un mec d'attaque dans l'attaque. Je respecte, c'est beau", a dit Legrand.

Autre déception chez les Français, la défaite en finale du favori des moins de 81 kg, Loïc Pietri, battu sur ippon par le Géorgien Avtandil Tchrikishvili.

Pietri, sacré champion du monde fin août à Rio, n'a plus gagné depuis. Il s'agit de la 3e finale à l'issue de laquelle il s'incline.

sc/bvo

PLUS:hp