NOUVELLES

Un garde ouvre le feu dans un hôpital de Kaboul, trois étrangers tués

24/04/2014 03:55 EDT | Actualisé 23/06/2014 05:12 EDT

Au moins trois étrangers, dont un médecin, ont été tués jeudi dans un hôpital de Kaboul géré par une ONG américaine lors d'une fusillade déclenchée par un garde aux motivations encore obscures, ont annoncé le ministère de l'Intérieur afghan et des sources hospitalières.

"Trois étrangers ont été tués et une employée du personnel médical blessée lors d'une fusillade déclenchée par un garde à l'hôpital Cure International de Kaboul", a indiqué le ministère afghan de l'Intérieur dans un communiqué.

Plusieurs sources hospitalières s'exprimant sous couvert de l'anonymat ont indiqué que le garde avait "tiré sur des médecins, dont certains sont des étrangers".

Au moins un des médecins de nationalité étrangère est décédé, a affirmé à l'AFP un docteur travaillant à l'hôpital, également sous le couvert de l'anonymat.

L'attaque s'est déroulée vers 10H00 (05H30 GMT) dans un hôpital géré par l'organisation Cure International, basée à Lemoyne, en Pennsylvanie (est des États-Unis).

"L'assaillant a lui-même été blessé et interpellé par la police", a dit le ministère de l'Intérieur. "Les raisons qui ont motivé cette attaque ne sont pas claires. L'enquête est en cours", ajoute le communiqué.

L'attaque n'avait pas été revendiquée jeudi à la mi-journée et les talibans, qui mènent une violente insurrection dans le pays depuis leur éviction du pouvoir en 2001 par une coalition militaire internationale, n'avaient pas réagi.

L'établissement d'une centaine de lits compte 27 médecins et 64 infirmiers qui traitent quelque 37.000 patients par an, selon des informations publiées par Cure International. Présente dans 27 pays, cette ONG fondée en 1998 est notamment spécialisée dans la prise en charge des enfants.

Il s'agit de la dernière attaque en date contre des étrangers ou un site fréquenté par des étrangers en Afghanistan, après un début d'année marqué par de violents incidents.

A la mi-janvier, 21 personnes, dont 13 étrangers, ont été tuées par un commando suicide taliban dans le restaurant la Taverne du Liban à Kaboul. Le 20 mars, neuf personnes, dont quatre étrangers, ont péri lors d'une attaque des rebelles islamistes contre le Serena, un hôtel de luxe de la capitale.

us-eg/gl/jh

PLUS:hp