NOUVELLES

Mondial-2022: le Qatar examine avec la FIFA une réduction du nombre de satades

24/04/2014 11:53 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

Le Qatar examine avec la Fédération internationale de Football (FIFA) une réduction du nombre de stades devant accueillir le Mondial-2022, qui était de 12, afin qu'il soit proportionnel à la "taille du pays", a annoncé jeudi le comité d'organisation.

"La FIFA a décidé, avec le comité d'organisation du Qatar, d'examiner la réduction du nombre de stades, qui avait été fixé à 12 dans le dossier de candidature, de manière à ce qu'il soit proportionnel à la taille de notre pays et de manière à assurer un bon déroulement des 64 rencontres de la phase finale de la Coupe du monde", indique le comité d'organisation dans un communiqué.

"D'habitude, la FIFA demande au pays organisateur de préparer au minimum huit stades" pour le Mondial, rappelle le communiqué.

Le comité d'organisation du Qatar réagissait, dans ce communiqué, à des informations de presse selon lesquelles le pays hôte s'apprête à réduire à huit le nombre de stades en raison d'un retard pris dans le lancement des chantiers de construction et de surcoûts.

Depuis que le Qatar a été désigné comme pays organisateur, une polémique s'est élevée à propos de la date de la compétition. Les températures semblent trop élevées en été, et la période hivernale pose des problèmes de calendrier.

Le président de la FIFA, Joseph Blatter, a répété dimanche qu'il était favorable à un Mondial 2022 au Qatar en hiver, et démenti que le football soit responsable de la mort des ouvriers sur les chantiers des stades.

Le Qatar est la cible de critiques sur les conditions de travail des ouvriers asiatiques employés sur ses chantiers, certaines ONG et des syndicats les assimilant à de l'esclavagisme.

str/mh/gv

PLUS:hp