NOUVELLES

Massacres d'Arméniens: le cinéaste Atom Egoyan rejette les condoléances turques

24/04/2014 04:42 EDT | Actualisé 24/06/2014 05:12 EDT

Le cinéaste canadien d'origine arménienne Atom Egoyan a rejeté jeudi les condoléances présentées par la Turquie aux descendants des victimes des massacres d'Arméniens sous l'empire ottoman, y voyant un refus de reconnaître le "génocide arménien".

Mercredi, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, avait fait un geste inédit en présentant les condoléances de la Turquie "aux petits-enfants des Arméniens tués en 1915" lors des massacres visant cette communauté sous l'empire ottoman.

C'était la première fois qu'un responsable turc de ce rang se prononçait aussi ouvertement sur ce drame qui a fait 1,5 million de victimes selon les Arméniens, près de 500.000 selon les Turcs.

Pour le cinéaste canadien, qui a perdu ses grands-parents dans ces massacres, les déclarations de M. Erdogan ne sont toutefois "qu'une tentative de manipulation pour perpétuer le déni de l'Etat face au génocide arménien", a-t-il écrit dans une tribune publiée dans le quotidien Globe and Mail.

Et ce déni continu de la Turquie "ne fait que perpétuer la violence de cet acte horrible", a-t-il insisté.

"En ce jour, les Arméniens se souviennent d'un génocide qui a débuté il y a 99 ans. Il en sera ainsi tant que son auteur niera sa responsabilité dans ce crime", conclut le cinéaste.

Le Canada est au nombre de la vingtaine de pays dans le monde qui ont reconnu le génocide arménien.

amc-jl/sam

PLUS:hp